Algérie
Algérie : la Fédé ne lâche pas Madjer… pour l’instant
Critiqué de toutes parts depuis la défaite de vendredi en match amical face au Cap Vert (2-3), le sélectionneur de l’Algérie, Rabah Madjer, a reçu le soutien de sa Fédération (FAF) lundi soir.

"Allahu Akbar Halilhodzic ! Allahu Akbar Halilhodzic !" Vendredi, alors que les Fennecs touchaient le fond en s’inclinant à domicile face au Cap Vert (2-3) en match amical, le stade du 5 juillet d’Alger, surnommé "le tribunal", a rendu son jugement en réclamant le retour de Vahid Halilhodzic tout en se positionnant pour le départ du sélectionneur actuel de l’Algérie, Rabah Madjer. Déjà en froid avec une bonne partie des joueurs depuis le rassemblement de mars, le technicien s’est définitivement mis à dos les fans et plusieurs dirigeants.

"Perdre de cette façon est inacceptable, même pour un match amical", a pesté le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab. "Si j’avais le pouvoir de décision, je vous aurais dit immédiatement ce que j’aurais fait", a ajouté Mustapha Berraf, le président du Comité Olympique. Face à cette fronde, la Fédération algérienne (FAF) est sortie de son silence lundi soir en publiant un communiqué pour soutenir l’ancien buteur du FC Porto.

"Seul le bureau fédéral décidera"

"Des voix non autorisées se sont élevées pour réclamer des changements dans la gestion technique de l’équipe nationale A notamment au lendemain de la défaite en match amical face au Cap-Vert. Le président de la Fédération algérienne de football et son Bureau fédéral et, tout en respectant les avis des uns et des autres, rappelle à l’opinion publique que toutes les décisions engageant l’avenir du football national et de l’équipe nationale sont de la seule et unique souveraineté du Bureau fédéral de la FAF comme stipulé dans l’article 36 des statuts de la Fédération algérienne de football", a souligné l’instance.

"Aussi, le Président de la FAF et les membres du Bureau Fédéral dénoncent la campagne d’acharnement menée contre la personne du sélectionneur national surtout à la veille d’une rencontre amicale aussi importante contre le Portugal ce jeudi 7 juin à Lisbonne", a conclu le communiqué. A moins d’un exploit face aux Lusitaniens qui le relancerait, Madjer peut tout de même se faire du souci… Car même si le communiqué de la FAF vise à rassurer le technicien, son titre "seul le bureau fédéral décidera" n’est pas forcément très bon signe pour le Ballon d’Or africain 1987.

- Le message du public algérien pour Halilhodzic :


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche