Algérie
Algérie : Saadane règle ses comptes, Zetchi l’accuse de "trahison"
Démissionnaire de son poste de Directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne (FAF), Rabah Saadane a justifié sa décision en dénonçant un manque de respect à son encontre. Des propos qui n’ont vraiment pas été du goût du président de l’instance, Kheireddine Zetchi, qui a repris l’ancien sélectionneur de volée !

Ça chauffe encore au sein de la Fédération algérienne (FAF) ! Tout a commencé mercredi dernier avec la démission du Directeur technique national (DTN), Rabah Saadane, moins d’un an après sa nomination. Dans un entretien accordé à Echorouk News, l’ancien sélectionneur des Fennecs a ensuite justifié sa décision et réglé ses comptes en se plaignant d’un épisode en particulier.

"Je devais me déplacer à Londres pour assister à la conférence organisée par la fédération internationale (FIFA) sur la dernière Coupe du monde 2018. Tout était prêt pour assister à cet événement et partir en Angleterre depuis l’aéroport de Lyon où je me trouvais. La FAF m’a demandé de me présenter à l’aéroport pour récupérer mon visa au niveau de la British Airways, après une attente de cinq heures, j’ai reçu un appel téléphonique m’informant qu’il m’était impossible de récupérer mon visa. A mon retour au pays, je croyais qu’il s’agissait d’une erreur administrative, mais grande fut ma surprise quand j’avais appris que c’est l’entraîneur des gardiens de but de l’équipe nationale Aziz Bouras qui a représenté la DTN à Londres. Je considère ceci comme un complot contre ma personne", a accusé l’homme de 72 ans.

Zetchi s’explique pour Londres

Sur Ennahar TV, le "sage" a ensuite plus directement ciblé le président de la FAF, Kheireddine Zetchi. "Lors des deux derniers mois, j’ai constaté que la vision de Zetchi avait changé, il voulait absolument réaliser de bons résultats dans l’immédiat, alors qu’il fallait du temps pour voir le travail effectué à la DTN donner ses fruits. Je comprends la pression qui pesait sur ses épaules à propos de l’équipe A et l’arrivée d’un nouveau sélectionneur, mais ce que j’ai enduré est inadmissible", a déploré Saadane qui a vu Zetchi lui répondre sèchement ce week-end en marge d’une rencontre avec des membres de l’assemblée générale de la FAF.

"Je m’étonne de la démission de Saadane parce que tout était ordinaire. Je pense qu’il a mal choisi le moment pour quitter son poste. Pour moi, c’est une trahison", a lâché le dirigeant. "Il a expliqué sa démission aux médias plus qu’il ne l’a fait du projet de la DTN. Je n’ai pas jugé Saadane pour ses absences alors qu’il était obligé d’assister. Je tiens à préciser qu’à aucun moment nous avions eu l’idée de lui faire du mal. Les raisons invoquées par Saadane sont fausses. Il a indiqué que l’entraîneur des gardiens de but de l’équipe nationale, Aziz Bouras, l’a remplacé à Londres, c’est un mensonge. Bouras s’est déplacé à Londres pour superviser le joueur Saïd Benrahma. Nous n’avons jamais pensé à exclure Saadane de ce voyage, la liste établie par la FIFA est nominative. Tout ce qui s’est déroulé a été planifié et j’ignore les motifs." Ambiance…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche