Algérie - Belgique
Algérie : ses choix, ses ambitions, le capitaine… Leekens s’explique
Deux jours après l’annonce de sa liste des 23 joueurs retenus pour la CAN 2017 (14 janvier-5 février), le sélectionneur de l’Algérie, Georges Leekens, était présent ce lundi en conférence de presse. L’occasion pour le technicien belge d’expliquer ses décisions.

- Les absences de Feghouli et Medjani parmi les 23

"J’ai pris la décision d’écarter ces deux joueurs car ils manquent de rythme avec leurs clubs respectifs, ils n’ont pas beaucoup joué depuis le début de la saison. Il s’agit de deux joueurs de talent, ça fait mal au cœur de les écarter, mais il fallait faire des choix. Si Feghouli ne joue pas, je vais voir son entraîneur à West Ham (Slaven Bilic, ndlr) que je connais pour trouver une solution. Medjani, c’est un joueur polyvalent, je l’ai appelé en premier, il est disponible pour nous en cas de défection."

- Le capitanat en l’absence de Medjani et Feghouli

"Je vais voir dans les jours qui viennent. Je dois avoir 4 ou 5 capitaines et 4, 5 ou 6 joueurs qui ont une personnalité, ce ne sont pas forcément les meilleurs joueurs."

- Ses ambitions pour la CAN

"Je suis un gagneur. Je veux que mes joueurs le soient aussi. On ira à la CAN avec l’ambition de tout faire pour réussir le meilleur résultat possible. Bien sûr, on aimerait remporter le trophée, mais je ne peux rien garantir. Le président Raouraoua a raison de dire aux joueurs qu’il faut gagner cette CAN. (Dans le groupe) On parle de la Tunisie et du Sénégal et on oublie le Zimbabwe ! Il faut se méfier !"

- La concurrence

"Je veux que les joueurs auxquels j’ai fait appel pour la première fois, notamment les locaux, montrent que je ne me suis pas trompé dans mes choix. Je veux qu’ils bousculent la hiérarchie et s’imposent dans le onze de départ. Il y a une forte concurrence, notamment dans certains postes. Je veux que les 23 joueurs se considèrent tous comme des titulaires à part entière, car j’aurai certainement besoin d’eux tous au Gabon."

- Le choix d’un stage court et au pays

"Les stages trop longs, les joueurs finissent par s’ennuyer. Pourquoi partir trop tôt ? Pour avoir des problèmes ? J’ai fait la même chose avec la Tunisie."

- L’intégration de Madjid Bougherra au staff technique

"J’ai pris Bougherra qui va faire son stage CAF avec nous. Je l’ai vu il y a 2 semaines, je lui ai demandé ce qu’il veut faire ? C’est là que l’idée est venue. Il peut apporter beaucoup sur le plan mental. Il va apprendre son futur métier avec nous. Avec Mansouri, ils sont deux capitaines à l’entraînement. Bougherra met toujours l’équipe avant lui-même, ça sera son rôle avant, pendant et peut être après cette CAN."



Algérie




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com