Algérie - Golfe arabo-persique - Vidéos
Amical : L’Algérie se relance contre un faible Oman
L’Algérie s’est relancée en étrillant Oman 4-1 lundi en match amical. Une victoire à relativiser au vu de la faiblesse de l’opposition proposée aux Fennecs. Ishak Belfodil, buteur après seulement 76e secondes, et Sofiane Feghouli ont signé un doublé.

"Je mettrai, j’espère, un but qui aidera l’équipe". Surmotivé après la défaite humiliante contre le Qatar (0-1), Ishak Belfodil ne croyait pas si bien dire. Lundi, il ne lui a fallu que 76 secondes pour inscrire enfin son premier but en sélection, lors de sa douzième cape, à l’occasion d’un match amical contre Oman à Doha (4-1).

Profitant d’un dégagement de Qasim Saïd contré par Ibrahim Chenihi, l’attaquant de Parme a fait preuve de grinta pour devancer Mohamed Al Musalami et marquer en se jetant à bout portant (2e). Idéalement lancée, l’Algérie n’a pas eu le temps de douter. Trouvé au second poteau sur un centre de Faouzi Ghoulam, Sofiane Feghouli a devancé un Hassan Al Ghailani statique pour rapidement doubler la mise (24e). Le gardien et capitaine Ali Al Habsi avait des raisons d’invectiver sa défense apathique.

Le portier de Wigan a par la suite assuré devant Brahimi (23e) et Belfodil (44e). Ahmed Mubarak l’a aussi suppléé pour sauver devant Feghouli (30e). Mais les Fennecs ont aussi vendangé. Remuant pour sa première titularisation et dans tous les bons coups, Chenihi a été trop individualiste (33e) et a manqué de précision : Servi à deux reprises à bout portant par Mehdi Zeffane, l’ailier d’El Eulma a trouvé la barre (29e) et trop piqué sa tête (47e), avant de manquer la cadre sur une reprise (50e).

Slimani, le détonateur

Il a finalement fallu l’entrée d’Islam Slimani à la place de Yacine Brahimi (58e) pour permettre aux Verts de retrouver le chemin des filets. L’attaquant du Sporting s’est immédiatement mué en passeur pour offrir le doublé à Feghouli (61e) puis à Belfodil sur un contre (62e). Al Habsi l’a en revanche empêché de ponctuer son entrée tonitruante par un but en s’envolant pour repousser sa tête sur corner (75e).

Après la prestation indigeste contre le Qatar, Christian Gourcuff, sans doute heureux d’avoir battu Paul Le Guen, sélectionneur d’Oman, dans un duel entre techniciens bretons, a dû apprécier le jeu collectif des Verts. Sans être flamboyants, les Algériens ont mieux combiné et les latéraux ont beaucoup apporté offensivement.

Moins mise à contribution, la charnière inédite Halliche-Mandi a rendu un bilan mitigé. Elle a notamment été prise dans son dos par Al Busaidi sur la réduction du score (75e). Jusque là irréprochable lorsqu’il s’agissait de compenser les erreurs de sa défense (36e,48e, 66e), Azzedine Doukha est un peu parti à l’aventure sur sa sortie. Un motif de réflexion parmi d’autres pour Christian Gourcuff à l’issue d’un voyage dans le Golfe plus mitigé que prévu.

Les compositions de départ :

Oman : Al Habsi (C) ; Al-Musalami, Ibrahim, Al Farsi, Al Miqbali, Said, Suhail, Mubarak, Al Mukhaini, Al-Qasmi, Al Ghailani

Algérie : Doukha – Zeffane, Mandi (Medjani, 83e), Halliche (C), Ghoulam – Feghouli (R. Ghezzal, 84e), Taïder, Bentaleb, Chenihi (Mahrez, 68e)– Brahimi (Slimani 58e), Belfodil (Belaili, 83e).


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche