Côte d’Ivoire - France - Maroc - Togo - Vidéos
Amical : la Côte d’Ivoire frôle l’exploit, le Maroc renversant
Plus dangereuse, surtout sur la fin, la Côte d’Ivoire a failli décrocher la victoire contre l’équipe de France (0-0) mardi en match amical dans une rencontre placée sous le signe de l’hommage à Laurent Pokou. De son côté, l’équipe B du Maroc a renversé le Togo (2-1) au terme d’un match assez terne.

- France 0-0 Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire aura fait honneur à Laurent Pokou. Décédé dimanche à 69 ans, l’ancien international était présent dans toutes les pensées au stade Bollaert-Delelis de Lens où une minute de silence a été respectée à sa mémoire avant le match amical qui a opposé les Eléphants à son autre pays de cœur, la France, ce mardi. Sur le terrain, le champion d’Afrique 2015 a rendu le plus beau des hommages en décrochant le match nul face à des Tricolores remaniés (0-0), empêchant les Bleus de boucler une année civile record avec 14 victoires.

Alors qu’ils se sont montrés les plus dangereux même sans Bailly, Seri et Gervinho, forfaits, les Ivoiriens pourront presque avoir des regrets. En difficulté en début de match, les hommes de Michel Dussuyer tremblaient dès les premiers instants sur des tentatives de Rabiot puis Gameiro, pas passées loin du cadre. Mais après dix minutes, les visiteurs montaient en puissance et répliquaient !

Les Eléphants ne sont pas passées loin !

D’une frappe soudaine, Adama Traoré heurtait le poteau de Costil, titulaire surprise après le forfait de dernière minute de Mandanda. Kalou reprenait pour marquer dans le but vide mais l’attaquant du Hertha Berlin était signalé hors-jeu. Kodjia apportait aussi le danger d’une belle frappe enroulée mais le gardien tricolore s’interposait. La Selefanto contenait bien son adversaire même si quelques interventions fébriles de Lamine Koné procuraient des frayeurs.

Les fautes contribuaient ensuite à réduire le rythme de la rencontre. Les Bleus mettaient Gbohouo à contribution, mais Gradel sur un lob non cadré et Sio, tout juste entré en jeu, d’une frappe trop molle après un beau crochet, répliquaient aussitôt. Les vice-champions d’Europe avaient plus de mal sur la fin et les Ivoiriens frôlaient la surprise dans les derniers instants, mais Costil repoussait de la poitrine la reprise à bout portant de Pepe, tout juste entré en jeu pour sa première cape ! Après le 3-0 concédé en 2005, la Côte d’Ivoire a lavé l’affront !

- Maroc 2-1 Togo

Au terme d’un match sans relief et avec une équipe B, le Maroc a renversé la vapeur pour s’imposer 2-1 en amical mardi face au Togo. Dans un Grand Stade de Marrakech aux gradins très parsemés, les hommes d’Hervé Renard étaient cueillis à froid par Floyd Ayité, qui devançait la sortie de Kharroubi pour ouvrir le score (0-1, 9e). Mais les Lions de l’Atlas profitaient d’un coup de pied arrêté pour égaliser rapidement. Sur un coup-franc de Fajr, Boutaib, à la lutte avec un adversaire, se jetait pour égaliser (1-1, 17e).

Le rythme restait très calme par la suite, les deux équipes abusant de longs ballons. Après avoir manqué deux occasions de prendre les devants en ratant le cadre, les locaux finissaient par virer en tête grâce à un doublé de Boutaib, qui glissait le ballon sous Agassa, à la main très fébrile sur ce coup (2-1, 58e). Le match s’animait un peu et les Eperviers par deux fois, notamment sur une tentative de Bebou, trouvaient la main ferme de Kharroubi juste sous la transversale. C’est malheureusement trop tard que les 22 acteurs se réveillaient... Avant de de se recroiser en phase de groupes à la CAN 2017 en janvier prochain, Le Roy et Renard n’ont rien dévoilé de leurs secrets !



Côte d’Ivoire




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com