Cameroun - Vidéos
Amical : revue d’effectif victorieuse pour le Cameroun
Porté par Bassogog, auteur d’un doublé, et Aboubakar, le Cameroun a disposé du Koweït 3-1 ce dimanche en amical. Inconstants, les Lions Indomptables en ont profité pour faire tourner en utilisant notamment 3 gardiens de but.

Bien que sur courant alternatif, le Cameroun a pris le meilleur sur le Koweït (3-1) dans le Golfe ce dimanche en match amical. Avec un onze de départ légèrement remanié mais comprenant un seul ex-banni (le gardien André Onana), les Lions Indomptables imposaient leur domination d’entrée. La défense locale tenait bon… pendant 10 minutes, le temps de laisser juste un petit espace à Aboubakar qui expédiait un centre de Faï au fond des filets (0-1, 11e). Dans la foulée, sur une relance ratée, le ballon revenait à Bassogog qui doublait la mise après une remise en talonnade astucieuse d’Aboubakar (0-2, 16e).

Brouillon par moment, le champion d’Afrique 2017 restait largement au-dessus et il aurait encore pu enfoncer davantage le clou avec plus de réalisme comme sur cette reprise totalement cafouillée par Njie. A la demi-heure de jeu, sans blessure apparente, Onana cédait déjà sa place au titulaire habituel, Ondoa. Si le gardien de l’Ajax avait passé 30 minutes très calmes, le portier de Séville était mis à contribution d’entrée et s’imposait avec fermeté sur un tir koweitien. Les locaux terminaient mieux ce premier acte et un défenseur devait ensuite intervenir pour sauver les meubles juste devant sa ligne.

Bassogog légèrement touché

Auteur d’un doublé sur un exploit personnel, Bassogog pensait mettre les Lions à l’abri au retour des vestiaires (0-3, 53e), mais dans la foulée Altarawa réduisait le score après un ballon perdu par Ngadeu (1-3, 61e). A l’image du remplacement du meilleur joueur de la CAN 2017, sorti en boîtant juste après son but et remplacé par le Strasbourgeois Bahoken qui fêtait sa première cape, le sélectionneur intérimaire Alexandre Belinga continuait à faire tourner en cette seconde période.

Pour son grand retour en sélection, Kameni entrait en jeu et devait lui aussi s’employer. A l’autre bout du terrain, le Cameroun ne convertissait pas non plus ses munitions. Victoire logique donc mais les Lions avaient les moyens de s’imposer plus largement tout en s’évitant quelques frayeurs. A un peu plus d’un an de la CAN 2019 à la maison, le chantier reste important.

- Le onze de départ du Cameroun : Onana – Faï, Teikeu, Banana, Ngah – Siani, Tawamba, Moukandjo – Bassogog, Aboubakar, Njie.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun


 
en bref

zoom


lire aussi

recherche