Mali - Pan Afrique - Histoire
Le Stade Malien de Bamako, porte étendard du football malien en Afrique
Le Stade Malien de Bamako est incontestablement l’un des plus grands clubs de football du Mali. Avec le Djoliba Athelic club, son éternel rival, les Blancs de Sotuba dominent la scène footballistique du pays. Mieux le Stade a réussi à se hisser en 2009 sur le toit de l’Afrique. Cela en remportant pour la première fois de l’histoire d’un club malien un trophée continental, en l’occurrence la Coupe de la Confédération.

(De notre correspondant à Bamako)
Le Stade Malien de Bamako a été fondé en 1960 à la suite d’une fusion entre Jeanne d’Arc du Soudan (fondée en 1938 par le missionnaire Révérend Père Bouvier) et l’Espérance de Bamako. L’uniforme blanc été emprunté aux Pères Blancs, qui conservent Stade. L’emblème du club est basé sur le sceau de la ville de Bamako, avec trois crocodiles. Le Stade est considéré au Mali comme un laboratoire de formation des jeunes talents. Cette politique a permis aux pensionnaires de Sotuba de construire en 2006 leur centre d’entraînement dans la banlieue industrielle de Bamako, et d’être l’un des leaders du football malien.

Même s’ils sont dominés par le Djoliba AC leur éternel rival, les Blancs de Bamako ont remporté 17 titres de champions du Mali et 16 coupes nationales. Cela grâce à des joueurs de renoms comme Mamadou Keita "Capi", Issa Yatassaye, Ousmane Farota, Drissa Coulibaly, Abdoulaye Kaloga, Moussa "Gigla" Traoré. Des talents qui ont permis au Stade Malien de Bamako de porter haut le drapeau malien dans le ciel africain du football. En effet, le Stade a atteint le 30 février 1965 la première finale de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions. Une finale perdue a Kumasi au Ghana (2-1) face à Oryx Douala joué à Kumasi.

2009 : année de la consécration

2009 a été l’année du sacre pour le Stade Malien. Les Blancs de Bamako ont remporté pour la première fois de leur histoire et du football malien un trophée continental majeur à savoir la Coupe africaine de la Confédération. C’était face au club algérien de l’Entente de Sétif. Défaits au match aller, les Blancs de Bamako renversent la vapeur devant 35 000 spectateurs au Stade Modibo Keita, dans la capitale malienne. L’équipe basée à Sotuba s’est imposée aux tirs buts (3-2). Les artisans de cette victoire historique sont en autres l’emblématique gardien de but Soumaïla Diakité et Bakary Coulibaly Bako, le buteur maison. L’épopée de 2009 du Stade a permis au Mali d’avoir un plus grand nombre de représentants en Ligue africaine des Champions et en Coupe de la Caf. Cela pour le grand bonheur des fans de football du Mali.

- Le portrait de Salif Keita

Toutes les infos sur le Stade Malien ici


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Mali

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche