dossier : Can 2004

Bénin - Pan Afrique
Les images de la Can deviennent payantes
LC2 décroche les droits diffusion sur l’Afrique
La holding béninoise LC2 International a arraché fin octobre les droits de diffusion de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Ligue des Champions africaine jusqu’en 2008. Les pays subsahariens, qui accédaient avec TV Africa gratuitement aux images de ces compétitions, vont désormais devoir mettre la main au portefeuille.

LC2 International est le nouveau détenteur des droits de diffusion de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) et de la Ligue des Champions africaine jusqu’en 2008. Le groupe Sportfive a cédé les droits en Afrique à la holding de la chaîne privée béninoise LC2, le 22 octobre dernier, en remplacement de TV Africa, en faillite. Coût de l’opération : 8,5 millions d’euros, que la chaîne compte bien faire fructifier. L’ancien diffuseur, le plus souvent, mettait gracieusement ses images à disposition des pays africains - hors Maghreb et Afrique du sud - en échange de contrats publicitaires. Pour rentabiliser son investissement, le média de l’ancien ministre des Sports béninois, Christian Lagnide, a décidé de vendre ses images aux 44 pays africains concernés.

Pression du public

" Le pari qui est fait est de se dire que les 16 pays qui participent à la Can seront bien obligés d’acheter les images. D’autant plus que ce n’est pas trop cher, un barème ayant été établi par pays. Les chaînes nationales auront la possibilité de faire leur publicité. Par contre, nous nous garderons une plage de deux minutes ", explique François Moreau, Directeur général de LC2 International. Avant d’ajouter " Nous recevons actuellement les demandes des pays concernés et sommes en pleines négociations "

La télévision publique béninoise a été l’une des premières à passer à la caisse.

GIF - 2.8 ko

" Les gens étaient très choqués, car LC2 International nous a vendu les droits de la Can 2004 pour 323 millions de Fcfa ", explique Georges Otchere, journaliste à l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (un prix confirmé par François Moreau mais pour deux Can, ndlr). " Par le passé, TV Africa ne nous demandait que 500 000 Fcfa par match de cette compétition. Mais le gouvernement a du payer. Ici, la pression de l’opinion publique était très forte et a fait céder les autorités. Le Bénin participe à sa première Can et personne n’imaginait que les matchs puissent ne pas diffusés " Reste que la petite chaîne doit désormais faire ses preuves sur le continent.

CFI pour partenaire

Pour acquérir les droits, LC2 s’est engagée auprès de la Confédération africaine de football à diffuser les images avec des critères de qualité, de rigueur et de professionnalisme. Pour cela, François Moreau ne se fait pas de soucis. " Notre partenaire pour la diffusion des images sera CFI (Canal France international), avec lequel les chaînes africaines sont habituées à travailler. C’est sans doute une des raisons qui fait que nous avons remporté le contrat. LC2 International a d’ailleurs pris l’habitude depuis le début de l’année de diffuser des rencontres européennes, notamment françaises. La grande ambition du Président du groupe LC2 Média, ancien pensionnaire du centre de formation du F.C. Metz, est désormais de créer une chaîne panafricaine. Le sport, et notamment le football, risque d’y tenir une place importante.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Bénin

dossier : Can 2004




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche