dossier : Can 2004

Mali - Nigeria
Le Nigeria gagne la petite finale
Nigeria-Mali : 2-1
Encore sous le choc de leur déroute en demi-finale face au Maroc (4-0), les Aigles du Mali ont été dominés 2 buts à 1 par une belle équipe du Nigeria. Comme lors de la Can 2002, ce sont donc les Super Eagles qui prennent la troisième place de la compétition.

Remake de la petite finale de la Can 2002, déjà emportée par le Nigeria (1-0), ce match pour la troisième place voyait s’affronter deux équipes aux trajectoires différentes. Le Nigeria, après un premier tour en demi-teinte (une défaite et deux victoires), s’est brillamment imposé en quart devant les double tenants du titre camerounais (2-1) et n’a cédé qu’au tirs au but devant la Tunisie en demi. Pour une équipe en pleine reconstruction le parcours est déjà satisfaisant. Et c’est donc plein de confiance que les Super Eagles abordent ce match. Face à eux, les Maliens, brillant premier de leur poule de qualification, n’ont plus montré grand-chose par la suite. Un quart de finale gagné avec de la réussite face à la Guinée (2-1) et bien sur la correction reçue en demi-finale face aux Lions de l’Atlas ont fragilisé un groupe dont on attendait beaucoup.

Toujours Okocha

Dans le petit stade de Monastir, à moitié rempli par 10 000 spectateurs, les supporter maliens voulaient croire à une révolte de leur équipe. Le début de match ne les aidera cependant pas à s’enflammer. Après un premier quart d’heure où les deux équipes s’observent, les Nigérians vont marquer sur leur première occasion. Un coup franc aux 25 mètres transformé par Jay Jay Okocha, avec la complicité involontaire de Diarra, placé dans le mur, qui dévie le ballon et trompe son gardien. Nigeria 1, Mali 0. Okocha marque son quatrième but de la compétition et confirme qu’il est bien l’un des meilleurs joueurs de cette Can.

GIF - 2.8 ko

Visiblement marqués, les Aigles du Mali tenteront quelques attaques pour revenir au score en première mi-temps, mais sans grand danger pour Enyeama, le portier nigérian, à l’exception d’une terrible frappe de Diarra à la 26e minute qui frôlera la lucarne. C’est au contraire le Nigeria qui sera près de doubler le score par Odemwengie à la 38e minute qui verra sa frappe croisée déviée du bout des doigts par Sidibé.

Le match s’anime enfin

Break sera fait dès le début de la seconde mi-temps (47e minute) par Odemwengie. Déjà auteur d’un doublé devant l’Afrique du Sud, le jeune attaquant confirme son statut de révélation de la Can en doublant le score sur une reprise de la tête. La crainte d’une nouvelle déroute semble bloquer les Maliens et il faut attendre la 59e minute pour voir leur première réaction, avec un très bon coup franc de Djibril Sidibé bien capté par Enyeama. Mais les Super Eagle sont bien à l’abris et peuvent compter sur les capacités d’accélération de Jay Jay Okocha qui multiplie les beaux gestes techniques pour maintenir la pression sur l’adversaire.

Mais alors que le match semble filer tranquillement vers une victoire nigériane, les Aigles se réveillent. Le jeune attaquant, Janvier Abouta, réduit le score à la 69e minute d’une reprise de volée du gauche qui ne laisse aucune chance à Enyeama. Le match est relancé et l’équipe malienne joue enfin libérée. Elle presse son adversaire qui se contente de jouer en contre. Mais ce pressing sera stérile et n’aboutira sur aucune occasion franche. Plus rien ne sera marqué et le Nigeria s’impose donc 2 buts à un face au Mali.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Mali

dossier : Can 2004




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche