dossier : Can 2004

Maroc - Tunisie
La Tunisie championne d’Afrique
Tunisie 2-1 Maroc
Au terme d’un match de toute beauté, la Tunisie est devenue championne d’Afrique des Nations en dominant le Maroc par 2 buts à 1. La Tunisie, le Maghreb et l’ensemble du football africain sortent grandis de cette CAN 2004 de haut niveau.

Finale inédite aujourd’hui au stade du 7 Novembre de Radès devant 60 000 spectateurs où pour la première fois deux équipes du Maghreb s’affrontent pour le titre de Champion d’Afrique des Nations. La Tunisie, qui reste sur deux finales perdues (1965, 1996), face au Maroc, vainqueur en 1976, pour succéder aux Lions Indomptables du Cameroun.

Le Maroc, fait figure de favori. Impressionnant depuis le début de la compétition, meilleure attaque, meilleure défense, les Lions de l’Atlas ont aussi l’avantage d’avoir bien géré leur demi-finale (4-0 face au Mali) alors que les Aigles de Carthage ont dû puiser dans leurs réserves en s’imposant aux tirs au but devant le Nigeria. Mais les protégés de Roger Lemerre, l’ex entraîneur de l’équipe de France, champion d’Europe il y a 4 ans, peuvent compter sur la ferveur de tout un pays et l’enthousiasme d’un stade acquis à leur cause.

La Tunisie d’entrée

Attaquant d’entrée de match, les Tunisiens vont rapidement trouver l’ouverture. Sur un bon centre de Nafti coté droit, Santos pique son ballon de la tête et trompe Fouhami, le gardien marocain. 1-0 pour la Tunisie. Sur leur lancée, les Aigles de Carthage vont dominer ce début de match. Santos encore à la 14e minute, et surtout Chedli à la 20e minute qui enlève trop sa frappe ou Clayton 4 minutes plus tard font trembler les supporters marocains.

C’est Hadji qui sonne le réveil marocain par deux frappes à la demi-heure de jeu, et c’est lui encore qui est à l’origine de l’égalisation marocaine à la 39e minute. Il s’infiltre côté droit et centre en retrait pour Mokhtari dont la tête plongeante, superbe, ne laisse aucune chance à Boumnijel. Tout peut se passer dans ce match, Chamakh d’une belle frappe à la 42e minute pour le Maroc et Bouazizi dans les arrêts de jeu pour la Tunisie ont l’occasion de donner l’avantage à leur équipe, mais la mi-temps est sifflée sur le score de parité logique de un partout.

La deuxième période débute comme la première par une poussée tunisienne. A la 52e minute, Clayton récupère le ballon côté gauche et centre à ras de terre. Fouhami, impeccable depuis le début du tournoi, s’interpose mais relâche le ballon que Jaziri n’a plus qu’à pousser dans le but vide. Le stade exulte et la Tunisie reprend l’avantage. La dernière demi-heure sera un incessant va et vient entre les deux buts. Le Maroc domine, mais sans se créer d’occasion franche, alors que la Tunisie procède par contre mais manque de lucidité dans le dernier geste. Les dernières minutes seront intenses. Boumnijel, le portier tunisien, soulage son équipe en intervenant parfaitement sur les ballons aériens dans les arrêts de jeu et la Tunisie peut exploser au coup de sifflet final. Ils sont champions d’Afrique.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Maroc

dossier : Can 2004




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche