Cameroun
Cameroun : "choqué", Njie répond aux accusations

Dans une lettre adressée à Clinton Njie et révélée mardi, la Fédération camerounaise (Fecafoot) sommait l’ailier de l’OM de s’expliquer sur sa conduite au cours du dernier rassemblement de la sélection. Il était notamment reproché au joueur d’être arrivé en retard et d’avoir fait monter deux filles ayant causé des "nuisances" dans sa chambre d’hôtel. L’ancien Lyonnais a réagi ce mercredi dans un communiqué.

"J’espère fermement qu’il s’agit d’un malentendu ou d’une confusion. (…) J’ai été surpris il y a quelques jours, de voir défiler sur les réseaux sociaux, une correspondance à moi destinée et supposée être confidentielle. Autant je suis choqué par la démarche, autant je suis surpris par le contenu", s’est étonné l’intéressé. "Je vais me plier à l’exigence de clarification devant les autorités compétentes. Ma carrière et mon honneur ont été attaqués. Je me défendrai avec les armes de la vérité."

Démentant fermement, le Lion Indomptable en veut pour témoin son coéquipier et compagnon de chambre, Fai Collins. "On s’est séparés de nos encadreurs à la fin de ce regroupement sans aucune connaissance, ni interpellation pour un quelconque incident", a souligné Njie. On attend désormais le fin mot de l’histoire.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Lire toutes les dernières brèves


derniers articles

news



 
en bref

zoom



recherche