Cameroun - France
Cameroun : la drôle de rumeur Makelele
A la veille d’un match décisif pour le maintien dimanche avec le KAS Eupen en Belgique, Claude Makelele est annoncé en contact avec la Fédération camerounaise (Fecafoot) par la presse flamande. Une simple tentative de déstabilisation ?

A peine la succession d’Hugo Broos officiellement ouverte que les premières rumeurs circulent déjà pour le poste de sélectionneur du Cameroun. D’après le média belge Het Nieuwsblad, l’entraîneur du KAS Eupen, Claude Makelele, a été approché la semaine dernière par des émissaires de la Fédération camerounaise (Fecafoot), qui auraient fait le déplacement jusqu’en Wallonie pour le rencontrer. L’ancien international français est même présenté comme "un candidat sérieux" pour diriger les Lions Indomptables.

Après son passage raté sur le banc de Bastia en 2014, le technicien signe une expérience mitigée en Belgique avec Eupen qu’il a pris dans une situation catastrophique fin 2017 sans parvenir à redresser la barre (3 victoires, 5 nuls et 8 défaites en 16 matchs) ni à lui faire quitter la place de lanterne rouge.

Makelele ne dément pas

Justement, les Pandas doivent jouer leur maintien à distance face au FC Malines qui les devance à la différence de buts avant la dernière journée de la saison régulière, dimanche. Côté belge, beaucoup voient donc dans cette rumeur une tentative de déstabilisation d’un média flamand, Het Nieuwsblad (plus proche de Malines donc), envers le KAS Eupen (situé en Wallonie).

En attendant, Makelele, sous contrat jusqu’en juin 2020, n’a pas spécialement cherché à calmer le jeu. "J’ai un contrat ici. Mais en football, on ne sait jamais ce qui va se passer", a botté en touche le natif de Kinshasa. On devrait en savoir davantage après le match de dimanche. Parti de la RD Congo à 4 ans et sans expérience footballistique sur le continent, le Français représenterait en tout cas un choix étonnant pour le Cameroun.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche