Cameroun - Côte d’Ivoire - RDC - Sierra Leone
CAN 2015 : la Côte d’Ivoire passe sous les huées, la RDC espère
A l’issue d’un match nul obtenu contre le Cameroun (0-0) ce mercredi à Abidjan, lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2015, la Côte d’Ivoire a assuré sa qualification pour la compétition en Guinée Equatoriale. Vainqueur de la Sierra Leone (3-1), la RD Congo doit encore patienter pour savoir si elle terminera meilleure 2e pour aussi être qualifiée.

Une victoire ou un nul, mais surtout pas de défaite : telle était l’équation pour la Côte d’Ivoire afin de s’assurer une nouvelle participation en phase finale de la CAN. Et les Eléphants ont atteint cet objectif à l’issue d’un match nul d’une faible intensité face au Cameroun (0-0), ponctué par des huées descendues des travées du stade Houphouët-Boigny. Non pas en raison du résultat, mais plutôt des dernières minutes au cours desquelles les deux formations ont campé chacune dans leur camp jusqu’au coup de sifflet final.

Mais avant cette fin de partie quelque peu gâchée, les hommes d’Hervé Renard avaient su se montrer dangereux notamment par l’intermédiaire de Gervinho, brouillon, mais aussi de Yaya Touré, qui trouvait la barre transversale sur un coup franc dévié par Vincent Aboubakar (60e). Malgré leur supériorité numérique après un carton rouge sévèrement adressé à Stéphane Mbia (58e), les Ivoiriens ne parviendront pas à forcer la décision, avant de lever le pied dans les dernières minutes pour s’éviter un scénario catastrophe. Un résultat qui fait leurs affaires, mais pas celles de la RD Congo dans ce groupe D.

La RD Congo vise la place de meilleur 3e

Des Congolais crispés par l’enjeu dans leur rencontre face à la Sierra Leone et loin de maîtriser leur sujet devant un adversaire sans complexe. Robert Kidiaba devait même s’employer pour éviter aux siens de sombrer. Mais le portier congolais était contraint de s’incliner sur l’ouverture du score des visiteurs sur une frappe de plus de 30 mètres de Mohamed Kamara (0-1, 32e). Sanction logique pour les hommes de Florent Ibenge, qui ne devaient leur salut qu’à Yannick Bolasie, auteur de l’égalisation avant la mi-temps (1-1, 44e).

Dans une cruelle méforme, il fallait un coup du sort pour voir les Léopards passer en tête au tableau d’affichage, après un carton rouge côté sierra-léonais combiné à un penalty de Cédric Mongongu (2-1, 62e). Bolasie y allait de son doublé en fin de partie pour sceller l’issue du match (3-1, 90e+1). Insuffisant pour directement se qualifier compte tenu du nul entre Ivoiriens et Camerounais. Pour les Léopards, les rêves de CAN 2015 se sont éloignés. Il leur reste désormais à espérer que le 3e du groupe A (Congo ou Nigeria) ne termine pas avec 10 points et que l’Egypte ou le Malawi ne s’imposent pas non plus (la RD Congo a une différence de buts de +1, contre 0 pour les Pharaons et -4 pour les Flames).


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.





Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com