Côte d’Ivoire - Sierra Leone - Vidéos
CAN 2015 : la Côte d’Ivoire rebondit devant la Sierra Leone
Opposée à la Sierra Leone lors de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015, la Côte d’Ivoire n’a pas manqué l’occasion d’engranger un précieux succès (5-1), dans l’optique de la qualification. Les hommes d’Hervé Renard son plus que jamais en course pour décrocher leur billet pour la Guinée Equatoriale dans ce groupe D.

Les Eléphants ont su réagir. Attendue après son cuisant revers face à la RD Congo lors de sa dernière sortie, la Côte d’Ivoire est repartie de l’avant ce vendredi à Abidjan en s’offrant le scalp de la Sierra Leone lors de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015 (5-1). Un succès qui n’a quasiment pas souffert de contestation et s’est surtout ponctué par un festival offensif de la part des coéquipiers de Yaya Touré.

Le diesel ivoirien

En l’absence d’un Wilfried Bony suspendu, Lacina Traoré était très attendu à la pointe de l’attaque de la Séléphanto, Salomon Kalou étant une nouvelle fois relégué sur un côté. Sollicité dans les airs, l’attaquant de Monaco trouvait la barre transversale (17e), avant de manquer le cadre de peu (39e). Un manque de réalisme compensé par le revenant Kolo Touré, qui profitait d’un centre de Gradel pour envoyer le cuir au fond des filets après un cafouillage (1-0, 7e). Juste récompense pour des Eléphants concentrés sur leur sujet à l’entame de la partie, mais qui retombaient dans leurs travers au fil des minutes.

Handicapés par un réel déficit collectif, les "visiteurs" (officiellement c’est la Sierra Leone qui recevait) finissaient par se faire surprendre sur un une-deux éclair et un nouveau contre. Mustapha Bangura se retrouvait seul devant le but et fusillait Gbohou (1-1, 25e). Sanction immédiate pour des Ivoiriens qui venaient de manquer l’occasion de se mettre à l’abri (19e). En dépit des accélérations de Gervinho et des centres de Serge Aurier, la Côte d’Ivoire ne parvenait pas à tromper la vigilance de l’arrière-garde sierra-léonaise.

Un Côte d’Ivoire-Cameroun pour finir

Il fallait attendre le retour des vestiaires, et sans doute un discours musclé d’Hervé Renard, pour voir les Eléphants développer un jeu plus huilé. L’effet était immédiat, avec des réalisations coup sur coup signées Salomon Kalou (2-1, 50e) et Gradel (3-1, 53e) pour voir les Ivoiriens prendre le large au tableau d’affichage face à une formation de Sierra Leone résignée. Gervinho, sur un service de Lacina Traoré, donnait un peu plus d’ampleur à la victoire qui se dessinait (4-1, 60e), alors que Salomon Kalou y allait de son doublé (5-1, 73e).

La messe était dite, même si les Ivoiriens se faisaient une belle frayeur lorsque la Sierra Leone touchait la transversale puis le poteau sur la même action (79e). Trop peu pour inverser le cours de la partie. Avec désormais 9 points au compteur dans un groupe D plus que jamais ouvert, la Côte d’Ivoire se replace derrière le leader camerounais (10 points) qui affronte la RD Congo samedi, dans une rencontre qui s’annonce disputée. La qualification se jouera mercredi, avec un choc contre le Cameroun lors de la dernière journée.

La composition de la Côte d’Ivoire : Gbohou – Aurier, Diarrassouba, Kolo Touré, Tiéné – Gradel, Yaya Touré, Serey Dié – Gervinho, L. Traoré, S. Kalou.


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.





Côte d’Ivoire




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com