Afrique du Sud - Sénégal - Vidéos
CAN 2015 : Un Sénégal à réaction contre l’Afrique du Sud
Accroché par l’Afrique du Sud (1-1), le Sénégal n’est pas parvenu à enchaîner un second succès dans la CAN 2015 vendredi. Longtemps sans génie, les Lions de la Teranga ont bien réagi après l’ouverture du score des Bafana Bafana. Ils seront qualifiés pour les quarts de finale s’ils ne perdent pas contre l’Algérie mardi.

A défaut d’agir et de prendre les choses en main, le Sénégal a su réagir pour décrocher le match nul face à l’Afrique du Sud (1-1), vendredi à Mongomo lors de la 2e journée de la CAN 2015. Un résultat qui permet aux Lions de la Teranga de s’emparer des commandes du groupe C avec quatre points et une unité d’avance sur le Ghana et l’Algérie. Face aux Fennecs, un nul sera suffisant pour voir les quarts de finale.

En mode diesel, comme lors de leur premier match, les hommes d’Alain Giresse ont balbutié leur football en première période. Dominateurs en termes de possession mais en manque d’inspiration, ils peinent à trouver leur trio offensif Sow-Diouf-Mané. La conséquence d’une trop grande précipitation dans leurs offensives et d’un déchet technique excessif, à l’image d’une passe dans le dos de la défense sud-africaine ratée par Sadio Mané (5e) ou encore d’un centre totalement manquée par Moussa Sow (37e).

Manyisa trouve la faille

Laissant le cuir aux Sénégalais pour mieux les surprendre en contres, l’Afrique du Sud se procure les occasions les plus nettes. Sibusiso Vilakazi est le premier à mettre Bounda Coundoul à contribution. Mais le capitaine sénégalais repousse sa tentative (11e). C’est encore ce diable de Vilakazi qui oblige Lamine Sané à contrer sa frappe (17e) et qui fait trembler les Lions de la Teranga sur un coup-franc qui ne passe pas loin de la lucarne (34e).

Comme face à l’Algérie, les Bafana Bafana finissent par trouver la faille au retour des vestiaires. Trop laxiste, la défense sénégalaise laisse un centre venu de la gauche traverser sa surface. Oublié au second poteau, Oupa Manyisa n’a pas de mal à tromper Coundoul (47e). Une ouverture du score qui a le mérite de réveiller les velléités offensives du Sénégal. Sadio Mané croit d’abord fêter son retour en grande pompe en reprenant victorieusement un centre relâché par Mabokgwane. Mais le but est refusé pour un hors-jeu discutable (57e).

Mbodji, coup de tête gagnant

Ce n’est que partie remise puisque, quelques minutes plus tard, sur un coup-franc de Papakouly Diop, Kara Mbodji surgit et égalise d’un coup de tête surpuissant (60e) ! Comme un symbole, alors que les Lions de la Teranga ont longtemps échoué à profiter de leur supériorité athlétique pour amener le danger sur leurs nombreux coups de pied arrêtés. Avant la pause, esseulé au second poteau sur un corner, Mame Biram Diouf n’était pas parvenu à cadrer sa tête (45e+1).

Au cours d’une fin de match ouverte, l’attaquant de Stoke City manque encore sa tête sur un centre de Lamine Gassama (70e). Les Sud-africains ne sont pas en reste et obligent Cheikh M’Bengue (75e) et Lamine Gassama (84e) à tacler en catastrophe –mais proprement- dans leur surface. Malgré une belle frappe de Dame Ndoye, juste après son entrée, boxée par Mabokgwane (81e), le score n’évoluera plus. Pour connaître le dénouement du groupe de la mort, il faudra donc attendre mardi et le résultat de Sénégal-Algérie et d’Afrique du Sud-Ghana.

- Les compositions de départ

Afrique du Sud : Mabokgwane - Ngcongca, Matlaba, Hlatshwayo (Gcaba, 30e), Mathoho - Furman (C), Jali - Phala (Bernard Parker, 67e), Manyisa (Letsholonyane, 74e), Vilakazi - Rantie.

Sénégal : Coundoul (C)- Gassama, Mbodji, L. Sané, Mbengue- A. N’Diaye (Kouyaté, 85e), Gana Guèye, Kouly Diop (Saivet, 90e) - Sow, Diouf (Ndoye, 80e), Mané.


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Afrique du Sud

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche