Gabon - Maroc - Pan Afrique
CAN 2017 : la CAF dément pour le Maroc
Alors que des rumeurs insistantes faisaient état d’une possible délocalisation de dernière minute de la CAN 2017 au Maroc, la CAF a confirmé mercredi soir que le Gabon accueillera bien la compétition du 14 janvier au 5 février prochains.

De passage au Maroc dimanche et lundi, le président de la CAF Issa Hayatou a multiplié les visites d’infrastructures sportives et les rendez-vous avec les responsables du football marocain. Il n’en fallait pas plus pour lancer une rumeur assez folle : à moins de deux mois de la CAN 2017 (14 janvier-5 février), le royaume chérifien aurait les faveurs de l’instance dirigeante du football africain pour remplacer au pied levé le Gabon, qui a pris du retard dans la construction des stades. Mais la CAF a mis un terme aux supputations mercredi soir.

"La Confédération Africaine de Football tient à rappeler que, comme réitéré à moult reprises au cours de diverses interviews par son président, Issa Hayatou, il n’a jamais été question de trouver un pays de substitution pour abriter la CAN TOTAL, Gabon 2017", a assuré l’instance panafricaine dans un communiqué. "Cette dernière se déroulera bel et bien au Gabon (…) dans les villes de Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, où la préparation du tournoi se poursuit sereinement, dans une parfaite collaboration entre les équipes de la CAF et celles du Comité Local d’Organisation."

Symbolique après les tensions suscitées par la destitution de l’organisation de la CAN 2015 au Maroc, cette première visite d’Hayatou au Royaume depuis novembre 2014 visait avant tout à soutenir la candidature probable du pays pour le Mondial 2026.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Gabon




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche