Côte d’Ivoire - France
CAN 2019-Amiens : Prince-Désir Gouano drague la Côte d’Ivoire !
Capitaine d’Amiens dont il est le taulier en défense centrale, le binational Prince-Désir Gouano (25 ans) a affiché sa volonté de jouer pour la sélection de Côte d’Ivoire à l’approche de la CAN 2019.

Malgré des dernières années compliquées (élimination au premier tour de la CAN 2017, non-qualification pour le Mondial 2018), la Côte d’Ivoire conserve une belle cote de popularité à l’approche de la CAN 2019. La preuve avec cette déclaration d’amour du défenseur central d’Amiens, Prince-Désir Gouano. Titulaire indiscutable en charnière centrale depuis son arrivée en Picardie à l’été 2017, le joueur de 25 ans a porté les couleurs de l’équipe de France en U18, U19 et U20 mais il reste éligible avec les Eléphants et ces derniers représentent désormais très clairement sa priorité.

"Ce serait un rêve pour moi de jouer pour la Côte d’Ivoire", a lancé l’Amiénois auprès du site Goal avant de justifier ce soudain intérêt. "Ça a toujours été un rêve, et si je n’ai pas affiché ce souhait jusqu’à présent, c’est parce que je savais que je devais m’imposer dans un club avant d’avoir l’ambition d’intégrer cette grande sélection. Aujourd’hui, je suis titulaire à Amiens, je joue, je suis capitaine. J’ai plus de la stabilité dans ma vie de footballeur. Ce qui me permet de me focaliser là-dessus."

Ce message aura sans doute été entendu par le sélectionneur des Eléphants, Ibrahim Kamara. A priori, Gouano dispose d’ailleurs du potentiel non seulement pour briguer une place parmi les 23 mais aussi pour concurrencer Wilfried Kanon pour une place de titulaire aux côtés d’Eric Bailly en charnière centrale. Une affaire à suivre au cours des prochaines semaines, avec peut-être une première convocation au mois de mars face au Rwanda ?


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Côte d’Ivoire

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche