Cameroun
CAN 2019-Cameroun : Hayatou reprend Ahmad de volée !
Après la Fédération camerounaise, l’ancien président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou, est sorti de sa réserve pour répondre à son successeur, Ahmad Ahmad, qui estime que son pays n’est actuellement pas en état d’accueillir la CAN 2019.

"Même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt". En prononçant ces quelques mots au sujet du pays-hôte de la CAN 2019, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a déclenché une tempête. Après la Fédération camerounaise, l’ancien président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou, a lui aussi répondu aux propos de son successeur.

"Depuis que je suis parti de la CAF, je me suis gardé d’émettre un avis. Je n’ai jamais ouvert ma bouche pour parler de ça. Mais je regrette ce qui a été dit. Il faut d’abord venir constater avant de sortir ce qu’il a sorti", a taclé le dirigeant au micro de la CRTV." Le Cameroun a déjà cinq stades. On ne parle pas de ceux que nous sommes en train de construire. On peut organiser cette CAN 2019 avec ces cinq stades ; ils sont là, physiques. Personne ne peut dire que le Cameroun n’a rien. Ce n’est pas possible."

L’ancien président par intérim de la FIFA a également commenté la rumeur affirmant qu’il avait retiré la CAN U17 à Madagascar pour se venger d’Ahmad avant les élections à la CAF. "On ne peut pas dire que la CAF va nous enlever cette CAN 2019 ; quand la CAF a eu à retirer la CAN à des Etats, c’est parce que ce sont eux qui n’ont rien fait. Par exemple, quand on a retiré la CAN à Madagascar, c’était au mois de janvier pour une compétition prévue en mai. Donc, quatre mois avant. Des missions s’étaient rendues à Madagascar et toutes ces missions étaient d’avis qu’il fallait retirer la CAN à ce pays ; parce qu’il n’a rien fait. Rien, rien, rien. Pour le cas du Cameroun, il n’y a encore eu aucune inspection, et les gens disent que nous n’avons rien. Moi, je suis particulièrement surpris, connaissant les rouages de la CAF. Il (Ahmad, ndlr.) n’est pas obligé de faire ce que j’ai fait pendant 29 ans, mais il est au moins obligé de rester près de la logique et de la loi." Voilà qui est dit.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche