Les Comores - Maroc
CAN 2019 : écœurés, les Comores vont saisir la CAF !
Battus sur le fil à la 97e minute par le Maroc (0-1) samedi dans les éliminatoires de la CAN 2019, les Comores ne digèrent pas. Les Cœlacanthes estiment que le temps additionnel était déjà terminé lorsqu’ils ont provoqué le penalty fatal.

En quelques secondes, les Comores sont passés d’un sentiment de fierté à celui d’un profond écœurement, samedi. Alors qu’ils pensaient décrocher un point à Casablanca face au Maroc dans les éliminatoires de la CAN 2019, les Cœlacanthes ont concédé un penalty fatal à la 96e minute qui a permis aux Lions de l’Atlas de s’imposer 1-0 sur le fil ! Si les visiteurs ne contestent pas la faute en soi, ils estiment en revanche que cette action n’aurait jamais dû avoir lieu puisque le temps additionnel était censé être terminé depuis une quinzaine de secondes.

Entre pleurs pour certains et colère pour d’autres, les hommes d’Amir Abdou étaient écœurés au coup de sifflet final. La Fédération comorienne (FFC) a elle aussi exprimé son indignation sur Twitter en lançant "Maroc 1-0 Comores. Sur un pénalty au-delà des 5min du temps additionnel ! Merci l’Afrique, merci monsieur l’arbitre... !"

Ouaddou, soutien inattendu

"C’est injuste", a pour sa part déploré le sélectionneur. "Ce résultat laisse un sentiment d’injustice et nous sommes très déçus de ce qui s’est passé vers les dernières minutes." D’après la presse marocaine, la sélection insulaire a déposé une plainte auprès de la confédération africaine de football (CAF). Dans leur combat, les Comoriens peuvent compter sur un soutien inattendu, celui d’un ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou.

"L’arbitrage cheval de bataille pour la CAF. Ça devient affligeant. Penalty Logique mais partialité de l’arbitrage. Et c’est un ex international marocain qui le dit. Je déteste l’injustice", a pesté l’ancien joueur de Rennes sur Twitter. Bien sûr, il n’y a aucune chance de voir la CAF désavouer l’arbitre mauritanien de la rencontre, Ali Lemghaifry, mais cette affaire aura au moins le mérite de pointer du doigt une fois encore un problème récurrent.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Les Comores

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche