CAN - Côte d’Ivoire
CAN 2021 : la CAF contredit la Côte d’Ivoire

Lundi, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a déclaré que le Cameroun, déchu du droit d’organiser la CAN 2019, va se consoler en accueillant l’édition 2021, initialement attribuée à la Côte d’Ivoire. Suite à cette annonce, les autorités ivoiriennes ont fait part de leur stupeur, affirmant ne même pas avoir été consultées, ce qui est totalement faux d’après le 2e vice-président de la CAF, Constant Omari.

"Par certains canaux, il y avait déjà des contacts officieux avec les deux pays, la Côte d’Ivoire et le Cameroun", a assuré le Congolais sur les ondes de RFI. "A partir du moment où nous n’avions pas encore reçu le répondant de la Côte d’Ivoire, notre président Ahmad n’était chargé que d’annoncer la décision [concernant le retrait de la CAN 2019 au Cameroun, ndlr]. La nuit-même durant laquelle nous avons reçu la confirmation du Cameroun, le président a signé une lettre à l’attention du chef de l’Etat camerounais pour confirmer que les Camerounais avaient la CAN 2021. Vingt-quatre heures après, nous avons reçu le retour de la Côte d’Ivoire. Le dimanche [2 décembre], la lettre a été adressée à la Côte d’Ivoire."

Le dirigeant a par ailleurs affirmé que la Côte d’Ivoire ne serait pas prête dans les temps et qu’il est préférable qu’elle patiente jusqu’à l’édition 2023.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Lire toutes les dernières brèves


derniers articles

news



 
en bref

zoom



recherche