Afrique du Sud - Pan Afrique - RDC
CdC : TP Mazembe-SuperSport United, retrouvailles au sommet
Pas parvenus à se départager en phase de groupes, le TP Mazembe et SuperSport United se retrouvent ce dimanche (13h30 GMT) en finale aller de la Coupe de la CAF. Portés par leur public, les Corbeaux de Lubumbashi comptent bien prendre les devants d’entrée face à un adversaire novice à ce niveau.

Une impression de déjà-vu pour le TP Mazembe. Comme la saison passée, les Corbeaux de Lubumbashi ont pris la porte prématurément en Ligue des champions et ils vont tenter de sauver leur saison en conservant leur couronne en Coupe de la CAF. Cette fois, après un quart de finale survolé contre Hilal Obeid (7-1 cumulé) puis une qualification poussive mais globalement maîtrisée contre le FUS Rabat (1-0, 0-0), c’est SuperSport United qui se dresse sur la route du TPM ce dimanche (13h30 GMT) en finale aller.

Tout sauf un inconnu puisque les deux équipes se sont déjà affrontées en juin dernier en phase de groupes sans parvenir à se départager (2-2 au Kamalondo, 0-0 en Afrique du Sud). Mais cette fois, les coéquipiers de Rainford Kalaba sont bien conscients qu’il vaudrait mieux faire la différence dès la manche aller à la maison. "Ce dimanche, nous sommes certains que l’appui du public va nous motiver davantage, alors à nous de faire en sorte que nos fans ne soient pas crispés. Il nous faut des buts, car la vraie finale va se jouer chez nous…", a lancé le capitaine lushois sur le site du TPM. "Le stade TPM est petit, vu qu’il n’offre que 18 500 places, mais il est l’un des plus chauds d’Afrique quand nos supporters sont présents et très motivés à pousser leur équipe à la victoire."

Le cas Gbohouo

Le TPM a eu toute la latitude pour bien préparer ce rendez-vous avec une série d’amicaux et plusieurs semaines de stage au Maroc. Côté mauvaise nouvelle, Salif Coulibaly demeure indisponible en défense centrale après son opération et il a fallu remobiliser le gardien Sylvain Gbohouo, très affecté par sa prestation cauchemardesque avec la Côte d’Ivoire samedi dernier (0-2 face au Maroc), synonyme de non-qualification pour le Mondial 2018. "La situation appartient au passé, Sylvain est avec nous, il travaille normalement et il est à fond. J’ai trois gardiens et je ferai mon choix en gérant bien la situation", a éludé l’entraîneur Pamphile Mihayo.

En face, pour leur première à ce niveau, les Sud-Africains s’avancent sérieux mais décomplexés. "Un but à l’extérieur est une priorité pour nous, nous devons essayer de prendre l’avantage à Lubumbashi. Nous souhaitons ramener un nul avec but, perdre 2-1 ou même mieux gagner 2-1", a lancé le coach, Eric Tinkler, finaliste malheureux de la compétition en 2015 avec Orlando Pirates. Et les visiteurs doivent eux aussi composer avec les retours tardifs de sélection de plusieurs internationaux dont l’attaquant néo-zélandais Jeremy Brockie (actuel meilleur buteur de la C2), qui vient de faire 11 000 km depuis le Pérou avec en prime une élimination en barrage du Mondial. Sur ce plan, un partout donc.

- Les compositions de départ

TP Mazembe : Matampi – Mpeko, Kimwaki, Kabaso, Kasusula – Sinkala, Adjei, Kalaba – Ushindi, Malango, A. Traoré

SuperSport : Williams, Nhlapo, Daniels, Mashamaite, Modiba, Furman, Mbule, Phala, Wome, Brockie, Grobler


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Afrique du Sud


 
en bref

zoom


lire aussi

recherche