Niger - Tunisie - Vidéos
CHAN 2016 : La Tunisie puissance cinq !
En tête dès les premières minutes, la Tunisie a fini par surclasser le Niger 5-0 ce mardi à Kigali. Les Aigles de Carthage valident leur billet pour les quarts de finale du CHAN 2016 et terminent même en tête du groupe C.

Mission accomplie pour la Tunisie. En s’imposant 5-0 face à un Niger qui n’était plus maître de son destin ce mardi à Kigali lors de la 3e journée du groupe C du CHAN 2016, les Aigles de Carthage ont assuré leur billet pour les quarts de finale et décroché la première place de la poule à la faveur de la victoire de la Guinée contre le Nigeria (1-0). Contrairement à ce que le score peut laisser croire, la rencontre n’a pas été une longue partie de plaisir pour les hommes d’Hatem Missaoui.

Dès la 2e minute, il fallait un Boughattas vigilant pour intervenir in extremis dans la surface. La réaction tunisienne ne tardait pas. Décalé plein axe, Bguir décochait une frappe croisée qui rebondissait juste devant un Soumaila impuissant (1-0, 5e). Profitant de leur vitesse et de la passivité de la défense adverse sur les centres, les Nigériens demeuraient néanmoins dangereux. D’ailleurs, quelques instants après une énorme parade de Soumaila face à Bguir (28e), Jeridi devait s’employer à son tour pour détourner un ballon prolongé par Moussa (28e). Très engagée avec notamment une succession de tacles les deux pieds en avant de part et d’autre, la rencontre n’en restait pas moins rythmée.

Le Niger s’est écroulé

Après un gros raté nigérien à bout portant (38e), Bguir était à la conclusion d’un une-deux avec Maaloul pour s’offrir un doublé en même temps qu’une avance confortable aux siens (2-0, 39e). Dans la foulée, Ahmed Akaichi, gêné par la sortie du gardien adverse, manquait le cadre et le but du KO (43e). Peu aidés par la fébrilité de leur défense et se contentant de gérer le score, les Tunisiens concédaient les plus grosses occasions au retour des vestiaires. Mais Mossi, idéalement placé à deux reprises, manquait le cadre (48e) puis tirait sur Jeridi (56e) sur deux têtes. Tombant dans la nervosité, les Nigériens accumulaient les fautes et Oumarou Youssouf était logiquement exclu pour un deuxième carton jaune (74e).

A dix, le Mena s’écroulait totalement. Si Soumaila retardait l’échéance face à Derbali (76e), le portier finissait par encaisser trois nouveaux buts dans les dernières minutes. D’abord sur un contre conclu par Akaichi (78e). Puis sur un but d’anthologie signé Ben Amor d’une frappe à l’extérieur de la surface sur un corner joué en deux temps (81e). Et enfin sur une frappe d’Essifi qui l’a ajusté de près (92e). Le Niger n’aura pas de regrets : même une victoire ne lui aurait pas suffi en raison de la victoire de la Guinée (le Nigeria l’aurait devancé grâce à la confrontation directe).


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Niger




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche