Gabon - Niger
CM 2014 : Aubameyang et le Gabon gardent un mince espoir
Les Panthères du Gabon ont relancé ce samedi les débats dans le groupe E, en battant le Mena du Niger par 4 buts à 1, à Franceville, dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la coupe du monde Brésil 2014. Même si la qualification est fortement compromise, un mince espoir subsiste.

De notre correspondant à Libreville

Les Panthères ont montré leurs intentions d’entrée de jeu en occupant littéralement dès les premières minutes de la rencontre la surface de réparation de l’équipe nigérienne. Les Gabonais décomplexés et sans trop de calcul se sont mis alors à pilonner la défense du Mena. Daniel Cousin, Pierre Emerick Aubameyang, André Poko ont nettement affiché leurs intentions et à la 6e minute ont manqué de justesse leur première occasion nette de but.

Contre le cours du match, les Panthères ont encaissé leur unique but de la rencontre à la 13e minute par l’intermédiaire d’Ali Yakouba. Ce but a piqué l’orgueil des hommes de Paulo Duarte, blessés sur leurs terres à Franceville, devant leur public. La réaction des Gabonais va se faire attendre un peu, alors que le match gagne en intensité. Un deuxième match nul en l’espace d’une semaine, ou une défaite serait considéré du côté gabonais comme une véritable humiliation et une honte nationale.

Les poulains du technicien portugais sont conscients des responsabilités qui pèsent sur leurs épaules. Et Pierre Emerick Aubameyang qui vient de passer une saison accomplie en France n’a pas envie également de se ridiculiser une fois de plus devant ses frères du pays. Tous les ingrédients étaient réunis pour galvaniser les Panthères, qui vont obtenir à la 40e minute un penalty, sur une faute de main d’un défenseur nigérien. La "fusée verte" se chargera de tirer le cuire. C’est la balle d’égalisation (1-1). C’est sur ce score que les deux équipes vont se séparer au terme de la première manche.

Mathématiquement, c’est encore jouable

La deuxième partie du match va être marquée par un nombre incalculable de fautes. L’arbitre de la rencontre sera obligé de distribuer quelques cartons jaunes et trois rouges de part et d’autre, pour rappeler les joueurs à l’ordre.

A la 87e minute Aubameyang revient à la charge et marque le deuxième but des Panthères sur penalty (2-1). Les Gabonais deviennent enthousiastes et multiplient des incursions dans le camp nigérien. Et à la 95e minute Ecuele Manga signe très justement la 3e réalisation de son équipe (3-1). Deux minutes plus tard, l’attaquant gabonais de Saint Etienne va marquer toujours sur penalty son 3e but du match et le 4e de son équipe (4-1). C’est sur ce score que cette rencontre prendra fin.

Avec ce succès, les Panthères, toujours troisièmes, reviennent à trois points du leader congolais, mais il leur faudrait un miracle pour se qualifier tant leur différence de buts est défavorable (0 contre +4 pour les Diables rouge). Lors de la dernière journée des éliminatoires, en septembre, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang se rendront au Burkina Faso, deuxième, qui les devance d’un point, tandis que le Congo se déplacera au Niger, bon dernier avec trois points au compteur.

- Les compositions de départ

Gabon  : Ovono - Mouele, Appindangoye, Ecuele Manga - Poko, Djissakadié, Ndong, Ondo - Rogombe, Cousin, Aubameyang.

Niger  : Rabo - Bachard, Dan Kowa, Chicoto, Fatoukouma - Koudize, Lanzina, Yacouba, Ali - Alhassane, Maazou.


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.





Gabon




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com