Côte d’Ivoire - Gambie
CM 2014 : la Côte d’Ivoire échappe au piège gambien
Vainqueur de la Gambie à Bakau (0-3), la Côte d’Ivoire conserve sa position de leader dans le groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pas sous leur meilleur jour, les Elephants ont concédé plusieurs occasions aux Scorpions et ont dû s’en remettre à leur talent individuel, notamment celui de Lacina Traoré, pour s’imposer.

Le pari de Sabri Lamouchi aura donc fonctionné. Pour affronter la Gambie, le technicien français avait décidé de se passer des services de plusieurs titulaires potentiels (Salomon Kalou, Seydou Doumbia, Arouna Koné, Jean-Daniel Akpa-Akpro notamment), préservés en vue de l’opposition face à la Tanzanie, deuxième du groupe, le week-end prochain. Ce que le score, très lourd et similaire à celui de l’aller, (3-0), ne dit pas, c’est que les Elephants ont été embêtés tout au long du match par de vaillants gambiens.

Les Scorpions auraient d’ailleurs pu ouvrir le score. Mustapha Jarju avait déposé Didier Zokora pour frapper au but, mais Copa Barry est parvenue à dévier très légèrement le ballon. Suffisamment pour qu’il aille mourir sur le montant droit de ses buts (11e). Ironie du sort : les Ivoiriens ouvriront le score sur l’action suivante. Profitant d’une belle passe en profondeur, Lacina Traoré ne s’est pas fait prié pour placer le ballon au fond des filets adverses (12e).

Largesses défensives

En seconde période, l’attaquant de l’Anzi Makhachkala s’est mué en passeur décisif. Devançant Christopher Allen, le portier adverse, il a glissé le ballon à Wilfried Bony qui a doublé la mise (61e). Dix minutes plus tôt, l’avant-centre du Vitesse Arnhem avait buté sur le gardien adverse alors qu’il était tout près du but. En fin de match, Yaya Touré a alourdi l’addition en enroulant un coup franc direct légèrement excentré sur le côté gauche, à proximité de la surface de réparation gambienne (89e). Malgré les absences de Didier Drogba (non-convoqué) et Gervinho (suspendu), les Elephants ont donc su concrétiser les quelques occasions qu’ils se sont créés.

Défensivement, les coéquipiers de Yaya Touré ont en revanche eu plus de difficultés, malgré une première sélection réussie de Serge Aurier dans le couloir droit. Dominateurs au milieu de terrain mais coupable de largesses défensives répétées, à l’actif notamment de Didier Zokora, les Ivoiriens ont commis beaucoup de fautes (3 cartons jaunes contre un pour les locaux), entraînant plusieurs coup-francs sur lesquels les Scorpions se sont montrés dangereux.

Le Brésil se rapproche

Les Gambiens ont même réduit la marque à la 71e sur une tête de Momoudou Ceesay, qui avait gagné son duel aérien avec Copa Barry. Mais le but a été annulé pour une charge de l’attaquant. Un peu plus tôt, le remuant Demba Savage avait vu sa frappe passer juste au-dessus des buts ivoiriens sur un contre (55e). Après deux nouveaux coup-francs dangereux (77e, 79e), les Scorpions ont touché la transversale du gardien de Lokeren alors qu’ils tentaient de sauver l’honneur (95e).

Le coup de poker de Sabri Lamouchi, qui a remplacé Romaric par Mathis Bolly, qui a lui aussi fêté sa première sélection, à la mi-temps, n’aura pas vraiment porté ses fruits : les occasions ivoiriennes ont été plutôt rares en seconde période. Sans les exploits individuels de Yaya Touré et Lacina Traoré, le score aurait sans doute été bien moins flatteur pour les Elephants.

Plus que jamais leaders du groupe C des éliminatoires à la Coupe du monde 2014, les Ivoiriens auront, avantage du turnover imposé par Lamouchi, l’avantage de défier la Tanzanie à Dar es Salaam en étant relativement frais, dimanche 16 juin. En attendant, les quarts de finaliste de la CAN 2013 savoureront leurs quatre longueurs d’avance sur les Taifas Stars, qui défieront le Maroc dans la soirée. Avec un point au compteur, les Gambiens ont, en revanche, dit adieu au Brésil.

La composition de la Côte d’Ivoire  : Barry - Aurier, Zokora, Angoua, Boka - Tioté, Romaric (M. Bolly, 46e), S. Die (Bamba, 89e) - Y Touré - L.Traoré (Sio, 68), Bony.


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.





Côte d’Ivoire




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com