Algérie - Bénin - Burkina Faso - Tanzanie - Vidéos
CM 2018 : Le Burkina Faso se ressaisit, l’Algérie régale
Dans le doute après la manche aller, le Burkina Faso et l’Algérie ont répondu présent. Les Etalons ont renversé la vapeur face au Bénin (2-0) pendant que les Fennecs, portés par le retour de Brahimi, corrigeaient la Tanzanie (7-0). Les deux sélections se qualifient pour la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018.

- Algérie 7-0 Tanzanie

Grand absent de la manche aller où l’Algérie avait décroché un match nul presque miraculeux (2-2), Yacine Brahimi n’a eu besoin que de 39 secondes pour se mettre en évidence et lancer idéalement les Fennecs qui n’ont fait qu’une bouchée de la Tanzanie (7-0) et décroché tranquillement leur billet pour la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018 ce mardi. De retour de blessure, l’ailier du FC Porto a profité d’un centre en retrait d’Islam Slimani pour ouvrir le score d’un plat du pied au second poteau et faire chavirer Blida (1ère). Dans tous les bons coups, l’ancien Rennais a ensuite obtenu un coup-franc botté en pleine lucarne par Faouzi Ghoulam (23e). Non content d’avoir provoqué l’expulsion de Mudathir (41e), il a ensuite régalé sur une action où il réalise un petit pont et s’arrache pour servir Ghoulam qui donne en retrait à Riyad Mahrez qui expédie le cuir sous la barre et alourdit l’addition (42e).

Etincelants dans le 4-3-3 exceptionnellement mis en place par Christian Gourcuff à la palce de son inamovible 4-4-2 pour ce qui était peut-être sa dernière sur le banc algérien, les Fennecs ont continué à dérouler en seconde période dans un match à sens unique. Fauché dans la surface, Mahrez a permis à Slimani de briller à son tour sur penalty (49e, s.p.). Puis c’est Carl Medjani, percuté par le gardien adverse, qui a récolté un nouveau penalty, converti par Ghoulam qui l’a pris à contre-pied pour s’offrir un doublé (59e, s.p.).

Même après la sortie du chef d’orchestre Brahimi (67e), l’Algérie a poursuivi son récital. D’abord sur une tête décroisée du capitaine Medjani sur un corner de Mahrez (72e), puis sur une tête rageuse de Slimani qui s’est offert un doublé (75e) en reprenant un coup-franc de l’entrant Rachid Ghezzal qui a ensuite touché la transversale (80e). Samatta et Ulimwengu ont bien eu l’occasion de sauver l’honneur dans les dernières minutes mais ils ont manqué le cadre. A l’issue de cette démonstration, la plus convaincante depuis un an, une seule question subsiste : annoncé sur le départ, Christian Gourcuff peut-il faire machine arrière et rester pour diriger les Fennecs lors de la phase de groupes des éliminatoires ?

- Burkina Faso 2-0 Bénin

Aux interrogations, le Burkina Faso y a répondu. Battus par le Bénin (2-1) lors du 2e tour aller des éliminatoires au Mondial 2018, les Etalons sont parvenus à totalement inverser la tendance ce mardi soir à Ouagadougou pour décrocher leur qualification pour la phase de groupes avec un succès 2-0. Emmenés par un Jonathan Pitroipa dans tous les bons coups, les finalistes de la CAN 2013 s’en sont remis à un penalty de l’ancien Rennais pour prendre les devants au score (17e), avant que Bertrand Traoré (70e) ne vienne inscrire un second but synonyme de qualification pour des Burkinabè une fois de plus au rendez-vous de la phase de groupes.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche