Guinée équatoriale - Maroc
CM 2018 : Le Maroc plie mais ne rompt pas
Battu en Guinée Equatoriale (1-0) dimanche, le Maroc a tout de même composté son billet pour la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018 grâce à sa victoire 2-0 de l’aller. A défaut d’être géniaux, les Lions de l’Atlas ont été solides face à un adversaire déterminé mais brouillon.

Fort d’un matelas de deux buts acquis à l’aller, le Maroc a validé sa qualification pour la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018 malgré sa défaite 1-0 contre la Guinée Equatoriale ce dimanche à Bata lors du 2e tour retour des qualifications. Bousculés dès l’entame de match par un Nzalang Nacional déterminé à refaire son retard dans son antre de Bata, les Lions de l’Atlas ont logiquement concédé l’ouverture du score. Sur un centre de Javier Balboa, Rui a profité de la passivité de la défense marocaine pour marquer de la tête au second poteau (14e).

Si les Equato-Guinéens avaient le ballon et dressaient deux lignes compactes devant le but d’Ovono, ce sont bien les hommes de coéquipiers de Fouad Chafik qui se créaient les occasions les plus nettes. Sur une frappe des 25 mètres, le latéral droit mettait d’abord le portier adverse à contribution (28e), avant que celui-ci ne capte un centre d’Issam El Adoua juste devant Yacine Bammou (33e). Alors qu’il pensait avoir offert l’égalisation aux siens, Youssef El Arabi a ensuite vu son but refusé pour hors-jeu (35e). La deuxième période a ensuite été gérée plutôt sereinement par les Lions de l’Atlas.

Solide, la défense marocaine a tenu bon face aux assauts d’Equato-Guinéens brouillons. Munir a tout de même dû s’employer pour stopper une lourde frappe d’Iban Edu en deux temps (50e) ou encore pour colmater les brèches laissées par sa défense (70e). Josete a quant à lui manqué le cadre (72e). Malgré un match achevé dans la confusion en raison d’un début de barrage générale, le Maroc assure donc l’essentiel et évite des heures difficiles à Badou Zaki. Alors qu’il avait effectué un pari osé en titularisant Tighadouini et Fajr dans l’arène de Bata pour leur première cape, le sélectionneur marocain n’a pas eu le nez creux, remplaçant notamment le premier avant la pause. Des atermoiements qui pourraient coûter beaucoup plus cher en phase de groupes face à un adversaire d’un autre calibre.

- Les compositions de départ

Guinée Equatoriale : Ovono, Randy, Rui, Igor, Akapo (Boriba, 53e), Doualla, Zarandona, Pepín, Ibán Edu, Kike (Josete, 56e), Balboa.

Maroc : Munir - Chafik, Benatia, Feddal, Lazaar – Tighadouini (El Kaddouri, 38e), Achakhir, El Adoua, Fajr (Nakach, 84e) – El Arabi (Ziyech, 76e), Bammou.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Guinée équatoriale




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche