Algérie - Burkina Faso - Egypte - Les Comores - Madagascar - Mali - Pan Afrique - Sénégal - Tchad - Tunisie
CM 2018 : Mali et Burkina Faso en danger, Algérie, Sénégal et Tunisie vigilants
Le 2e tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 s’achève ce mardi. Battus à l’aller, le Mali, le Burkina Faso et l’Egypte sont contraints de renverser la vapeur pour s’épargner une cruelle désillusion. Alors que le Ghana et le Nigeria sont également dos au mur, l’Algérie, le Sénégal et la Tunisie seront eux aussi méfiants après leurs frayeurs de la manche aller.

Quatorze, c’est le nombre de places encore en jeu pour la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018. Après les qualifications du Gabon, de la Zambie, de l’Ouganda, de la RD Congo, du Maroc et de la Guinée ce week-end, les 28 sélections encore en lice se disputent les derniers billets ce mardi, journée marquant la fin du deuxième tour retour des éliminatoires. Parmi les favoris, seul le Cameroun, tranquille vainqueur 3-0 au Niger à l’aller, abordera le retour sans grande pression. La sérénité devrait également accompagner la Côte d’Ivoire (1-0 au Liberia), le Congo (4-3 en Ethiopie) et l’Afrique du Sud (3-1 en Angola) qui ont fait le plus dur en s’imposant à l’extérieur.

Pour d’autres en revanche, la situation s’annonce nettement plus compliquée. A commencer par l’Egypte. Tombés au Tchad à la surprise générale (1-0), les Pharaons devront se ressaisir à Alexandrie où 20 000 fans sont attendus. Face à des Sao disciplinés, "ce ne sera pas facile mais nous devons être prêts", a mis en garde Hector Cuper, le sélectionneur de l’Egypte. Battu 2-1 à Francistown, le Mali doit lui aussi renverser la vapeur à Bamako contre le Botswana. Pour ce faire, les Aigles devront impérativement marquer et s’imposer tout en remédiant à leurs errements défensifs du match aller, incarnés par des erreurs de placement ou encore le remplacement précoce du gardien Oumar Sissoko à la mi-temps.

Les Comores en quête d’exploit

Dépassé sur le fil par le Bénin (2-1), le Burkina Faso sera lui aussi contraint à la victoire pour endiguer un déclin qui semble se préciser depuis plusieurs mois. "On méritait mieux que cette défaite. On se prépare, on sait qu’on peut le faire et je suis persuadé qu’on va le faire", dédramatise pourtant Gernot Rohr, le sélectionneur des Etalons qui pèchent toujours autant dans la finition. Battu 1-0 au Kenya sans avoir inscrit le fameux but à l’extérieur, le Cap Vert est lui aussi attendu au tournant.

Et les insulaires ne sont pas les seuls dans cette situation. Alors que des déplacements qualifiés de "faciles" leur tendaient les bras, le Ghana et le Nigeria ont déçu et se retrouvent dans l’obligation de s’imposer à domicile après leur 0-0 de l’aller respectivement face aux Comores et au Swaziland. Privés d’un retentissant exploit à cause d’un but injustement refusé, les Coelacanthes auront à cœur d’obtenir leur revanche sur le terrain.

Madagascar veut "marquer des buts"

Reste enfin la cohorte de tous les favoris "miraculés" qui seront virtuellement qualifiés au coup d’envoi malgré un contenu décevant à l’aller. Dans cette catégorie, figure notamment l’Algérie. Revenus de loin en Tanzanie (2-2), les Fennecs miseront sur les retours de Brahimi et Boudebouz et la chaude ambiance de Blida pour faire meilleure figure et s’épargner quelques frayeurs. Un objectif qui passera aussi par une défense moins passive qu’à l’aller.

Même cas de figure pour le Sénégal, qui a décroché un match nul tardif à Madagascar (2-2) et s’avancera donc "confiant", dixit le sélectionneur Aliou Cissé, face à un adversaire diminué mais décomplexé. "On va marquer des buts. Un ou deux à zéro", a prévenu le sélectionneur malgache, Franck Rajaonarisamba. Des buts, la Mauritanie devra en marquer au moins deux pour surprendre la Tunisie. Auteurs d’une victoire renversante à Nouackchott (1-2), les Aigles de Carthage devront rester sur leurs gardes face à un adversaire déterminé. Avec en toile de fond, le spectre du Togo, douché deux fois par l’Ouganda et première déception de ces éliminatoires.

- Le programme de mardi (horaires GMT)

13h30, Rwanda - Libye (aller : 0-1)
14h, Cameroun - Niger (aller : 3-0)
15H, Ghana - Comores (aller : 0-0)
15H, Nigeria - Swaziland (aller : 0-0)
15H, Congo - Ethiopie (aller : 4-3)
16H30, Egypte - Tchad (aller : 0-1)
17H, Afrique du Sud - Angola (aller : 3-1)
17H, Côte d’Ivoire - Liberia (aller : 1-0)
17H, Tunisie - Mauritanie (aller : 2-1)
18H, Burkina Faso - Bénin (aller : 1-2)
18H15, Algérie - Tanzanie (aller : 2-2)
19H, Cap Vert - Kenya (aller : 0-1)
19H, Sénégal - Madagascar (aller : 2-2)
19H, Mali - Botswana (aller : 1-2)

- Les résultats des matches retour déjà disputés

Gabon 1-0 (4 tab à 3) Mozambique (0-1)
Zambie 2-0 Soudan (1-0)
Ouganda 3-0 Togo (1-0)
RD Congo 2-2 Burundi (3-2)
Guinée Equatoriale 1-0 Maroc (0-2)
Guinée 2-0 Namibie (1-0)
En gras, les pays qualifiés ; entre parenthèses, le score du match aller


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com