Congo
Congo : Bifouma claque la porte, un amical annulé… C’est tendu chez les Diables Rouges !
Après l’annulation d’un match amical face à la Guinée Bissau, l’attaquant Thievy Bifouma a préféré claquer la porte de la sélection du Congo, dénonçant l’amateurisme du ministère des Sports.

Censées permettre aux sélections de bien préparer les éliminatoires de la CAN 2019 en septembre, les dates FIFA de mars n’ont pas l’effet escompté du côté du Congo. Les hommes de Sébastien Migné devaient affronter la Guinée Bissau en France, mais la Fédération a annulé ce match amical au dernier moment pour le remplacer par une opposition face à la réserve du RC Lens. Pour ne rien arranger, les conditions d’hébergement à l’hôtel ne conviennent pas du tout au groupe. A bout, l’attaquant Thievy Bifouma a préféré claquer la porte et quitter le groupe mardi soir.

"Je n’ai pas voulu cautionner cette parodie de stage. Ce regroupement d’Amiens a été organisé dans des conditions indignes du football professionnel. Pour moi, c’est un manque de respect total vis-à-vis des joueurs. Je suis international depuis presque quatre ans et je n’ai jamais vu un tel amateurisme. Mon départ n’est pas contre le staff technique qui subit comme nous cette situation, mais contre le ministère des Sports qui a organisé ce stage", a expliqué l’actuel joueur de Sivasspor aux Dépêches de Brazzaville.

"Si on ne peut pas payer 10 000 euros... "

"Les autres nations, dont nos futurs adversaires, s’entraînent sérieusement et nous, on annule notre match amical au dernier moment alors que certains pays vont en jouer deux. (…) J’ai cru comprendre qu’on a refusé de payer les frais d’organisation. C’est incroyable. Je sais que le pays traverse une crise financière, mais on parle de dix mille euros. Si on ne peut pas payer une somme comme celle-là pour préparer les éliminatoires, autant le dire et déclarer forfait", a conclu l’ancien Strasbourgeois, dépité.

Dans ce contexte, le match amical face à la réserve de Lens va tomber à l’eau. "J’étais déjà parti, mais le groupe a refusé. On quitte nos clubs pour jouer une sélection et finalement, on nous sort un match contre une équipe de Lens bis avec des amateurs qui vont nous attendre le couteau entre les dents. Nous ne sommes pas venus pour ça", a justifié Bifouma. Pour ne rien arranger, les joueurs se plaignent de primes non versées. Autant dire que les prochains rassemblements s’annoncent tendus…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Congo


 
en bref

zoom


lire aussi

recherche