Cameroun
Coupe des Confédérations : le Cameroun au nom de Foé
14 ans après sa dernière participation à la compétition, marquée par la disparition tragique de Marc-Vivien Foé en plein match, le Cameroun renoue ce dimanche avec la Coupe des Confédérations face au Chili (18h GMT). Parmi, les Lions, le souvenir du numéro 17 est encore bien vivant.

Les images sont encore saisissantes. Pourtant, c’était il y a déjà près de 14 ans. Le jeudi 26 juin 2003, face à la Colombie (1-0) en demi-finale de la Coupe des Confédérations, Marc-Vivien Foé, littéralement foudroyé par une crise cardiaque, s’écroule à la 72e minute dans le rond central du stade de Gerland à Lyon pour ne plus jamais se relever. Le tout devant les caméras du monde entier, qui diffusent les images et montrent les soigneurs tenter de le réanimer sur le terrain, sans succès.

Une autopsie va déterminer que la mort du milieu de terrain avait pour origine une crise cardiaque consécutive à une malformation congénitale (hypertrophie cardiaque). Cette brusque disparition provoqua beaucoup d’émotion chez les Camerounais mais également dans tout le monde du ballon rond avec une finale entre la France et les Lions Indomptables (1-0) placée sous le signe de l’émotion avec cette magnifique maxime, "un lion ne meurt jamais, il dort".

Djoum : "jouer avec le coeur, comme il l’a toujours fait"

14 ans plus tard donc, voilà que le Cameroun s’apprête à renouer avec la Coupe des Confédérations pour la 3e fois de son histoire ce dimanche en Russie face au Chili (18h GMT). Et forcément, le souvenir de l’aîné sera encore présent dans toutes les mémoires. En particulier pour le milieu de terrain Arnaud Djoum, porteur du numéro 17, le même que Foé.

"Nous voulons bien jouer pour lui, pour honorer et respecter ce qu’il a fait pour le Cameroun. Nous voulons montrer une bonne image du pays pour lui d’abord", a souligné le sociétaire de Heart of Midlothian à la BBC. "Dans le vestiaire, nous essayons de ne pas trop en parler par respect pour lui et sa famille. C’est quelque chose que nous gardons silencieux, mais nous savons que nous devons tout donner et jouer avec le coeur, comme il l’a toujours fait." De quoi renforcer encore la motivation des champions d’Afrique.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche