Cameroun - Vidéos
Coupe des Confédérations : le Cameroun aura des regrets...
Pour son entrée dans la Coupe des Confédérations, le Cameroun s’est incliné 2-0 sur la fin face au Chili dimanche à Moscou. Miraculeusement arrivé à 0-0 à la mi-temps, le champion d’Afrique a plié paradoxalement en seconde période, lorsqu’il dominait…

Le Cameroun savait que ce serait dur et pourtant les Lions Indomptables y ont cru ce dimanche avant de s’incliner sur la fin face au Chili (0-2) à Moscou pour leur entrée dans cette Coupe des Confédérations. D’un coup de tête à bout portant, Vidal a ouvert le score sur un centre d’Alexis Sanchez, entré en jeu (0-1, 81e). Puis, au terme d’une longue attente pour validation vidéo, Vargas a fait le break en reprenant à bout portant un tir contré du Gunner (0-2, 90e +2). Rageant, même si pour les hommes d’Hugo Broos, c’est presque un miracle de ne pas avoir plié plus tôt tant les Sud-Américains ont accumulé les occasions en première période.

Il a fallu moins d’une minute à Vargas pour trouver le poteau d’Ondoa ! Ensuite, le meilleur gardien de la CAN 2017 a maintenu les siens en vie en enchaînant plusieurs parades décisives, notamment face à Fuenzalida après son sombrero sur Teikeu, puis sur un centre-tir d’Isla ou encore en sortant au-devant d’un Diaz auteur d’un contrôle un peu long. Quelques instants après avoir manqué le cadre dans la surface, Vargas pensait enfin tromper le dernier rempart des Lions juste avant la pause, mais son but était finalement annulé à la vidéo, provoquant la colère noire de Vidal, qui l’avait lancé en profondeur.

Défaite interdite contre l’Australie

Côté camerounais, après un premier quart d’heure catastrophique, les champions d’Afrique ont relevé la tête malgré un déchet excessif au milieu de terrain et leur fébrilité défensive persistante, notamment à gauche où Fai dépanne en l’absence d’Oyongo. Incisifs sur plusieurs pertes de balle chilienne, les coéquipiers d’Aboubakar avaient eux aussi eu quelques situations mais le buteur du Besiktas avait buté sur le gardien adverse, avant que Moukandjo oublie ses partenaires et manque le cadre. Ngadeu avait même marqué de la tête sur coup-franc mais son but avait été sévèrement refusé pour une faute préalable.

Beaucoup plus haut en seconde période, les Lions ont porté le danger dans le camps adverse, notamment sur un ballon légèrement trop long pour Moukandjo ou encore sur ce centre d’Anguissa qui a contraint Herrera à la parade. Jara écopait également d’un jaune après avoir stoppé Aboubakar qui avait mis le feu dans la défense. Et pourtant, après une première alerte sur une tête d’Isla à bout portant, les Camerounais ont donc fini par plier alors qu’ils n’étaient pas loin de trouver la faille. Après ce scénario forcément douloureux, il faudra se rattraper dès jeudi contre l’Australie pour garder espoir…

- La composition des deux équipes :

Cameroun : Ondoa – Mabouka , Ngadeu, Teikeu, Fai – Djoum, Siani, Anguissa - Bassogog, Aboubakar, Moukandjo

Chili : J.Herrera – Isla, Medel, Jara, Beausejour – Aranguiz, P.Diaz, Vidal – Fuenzalida, E.Vargas, Puch


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche