Côte d’Ivoire - Sierra Leone
Ebola- CAN 2015 : Côte d’Ivoire-Sierra Leone se jouera à Abidjan !
Le gouvernement ivoirien a annoncé lundi qu’il accepte que la rencontre Côte d’Ivoire-Sierra Leone, comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2015, ait lieu samedi à Abidjan. Les garanties données par les Leone Stars l’ont convaincu de maintenir le match plutôt que de risquer un forfait.

Au terme de dix jours d’un long suspense, les fans des Eléphants respirent ! Lundi, le gouvernement ivoirien a donné son autorisation pour que la rencontre de la première journée du groupe D des éliminatoires de la CAN 2015 opposant les coéquipiers de Yaya Touré à la Sierra Leone puisse avoir lieu au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan samedi.

"Le Conseil national de sécurité autorise la tenue du match de la Côte d’Ivoire contre la Sierra Leone, après une garantie de la Fédération sierra-léonaise que sa délégation (...) ne s’est rendue dans aucun pays affecté par le virus pendant la période de 21 jours d’incubation", précise un communiqué lu à la télévision publique.

Refus de la CAF

La tenue du match était menacée depuis l’annonce de l’interdiction de certaines compétitions sportives internationales sur le territoire prononcée par le gouvernement ivoirien afin de limiter la propagation de l’Ebola. Alors qu’aucun cas du virus mortel n’a été signalé en Côte d’Ivoire, cette décision semblait taillée sur mesure pour le match opposant Eléphants et Leone Stars puisque l’Ebola frappe particulièrement la Sierra Leone.

Devant le refus de la CAF d’autoriser la délocalisation de la rencontre, le gouvernement ivoirien s’est trouvé dans l’embarras. Seules deux options s’offraient à lui : maintenir la rencontre ou déclarer forfait et risquer une exclusion des éliminatoires. Il n’a pas souhaité en venir à de telles extrémités, comme un tweet d’Alain Lobognon, ministre de la Promotion, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, le présageait dès vendredi dernier.

Les garanties données par les Leone Stars ont également pesé dans la balance. L’adversaire des Eléphants se déplacera en Côte d’Ivoire avec un groupe composé de vingt joueurs évoluant hors du pays et qui sont donc moins susceptibles d’être atteints par le virus. Place au jeu !


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Côte d’Ivoire




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche