Botswana - Erythrée - Conflit - Politique - Insolite
Erythrée : Ils profitent d’un match au Botswana pour demander l’asile
Dix footballeurs de la sélection nationale érythréenne ont refusé de monter dans l’avion qui devait les ramener dans leur pays, mercredi, après leur défaite au Botswana lors du premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Ils demandent l’asile.

Engagés dans les éliminatoires au Mondial 2018, certains joueurs de la sélection érythréenne avaient visiblement tout planifié avant de se rendre au Botswana, lors de la manche retour du premier tour, perdue face au Zèbres (3-1) et synonyme d’élimination. A l’issue de la partie, 10 d’entre eux ont profité de ce voyage hors de leurs frontières pour faire une demande d’asile au Botswana.

Information confirmée par l’un des avocats d’une ONG de défense des droits de l’homme, basée à Pretoria en Afrique du Sud. "Dix footballeurs ont refusé de monter à bord de l’avion qui les ramenait chez eux, expliquant qu’ils demandaient l’asile politique", a indiqué Dick Bayford, à l’AFP. "Ils ont été placés en garde à vue pour être interrogés."

Une situation devenue récurrente et qui n’est pas sans rappeler les précédents de 2007, 2009, et 2012, où respectivement 6, 12 et 18 joueurs de cette même sélection avaient déjà profité de déplacements en Angola, au Kenya et en Ouganda pour réclamer l’asile pour fuir le service militaire dans leur pays qui est de 18 mois, mais se transforme souvent en durée indéfinie, le tout sans solde versé.

Si leur demande n’est pas acceptée, ces dix joueurs en question seront reconduits de force en Erythrée où ils risquent gros, leur geste étant considéré comme une trahison par le régime du président Assaias Afeworki, qui dirige l’Etat d’une main de fer depuis 1993.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Botswana




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche