Cameroun - International - Mauritanie - RDC
FIFA : la RDC chasse le Cameroun du podium
Eliminé dès la phase de groupes de la Coupe des Confédérations sans la moindre victoire, le champion d’Afrique camerounais chute à la 5e place continentale du classement FIFA de juillet dévoilé ce jeudi. La RD Congo en profite pour grimper sur le podium.

Après deux mois très calmes, des changements sont cette fois au programme du classement mensuel FIFA de juillet, publié ce jeudi ! Au niveau mondial tout d’abord, puisque l’Allemagne, récemment victorieuse de la Coupe des Confédérations, s’empare des commandes au détriment du Brésil, tandis que le Chili, la Colombie, la France et la Belgique chutent lourdement en perdant trois places.

Pas de bouleversement au sommet niveau africain puisque l’Egypte fait toujours la course en tête devant le Sénégal, mais le champion d’Afrique camerounais, plombé par sa Coupe des Confédérations décevante, descend en revanche du podium, doublé par la Tunisie et surtout la RD Congo qui en profite pour grimper sur la 3e marche.

28es, les Léopards enregistrent d’ailleurs le meilleur classement de leur histoire, tout comme la Mauritanie (81e) en tête de la nouvelle vague composée de la Sierra Leone, du Kenya et de la Guinée Bissau qui intègrent tous le Top 20 africain au détriment notamment du Gabon et du Cap Vert, en perte de vitesse depuis plusieurs mois.

- Le top 10 mondial

1. Allemagne
2. Brésil
3. Argentine
4. Portugal
5. Suisse
6. Pologne
7. Chili
8. Colombie
9. France
10. Belgique

- Le top 20 africain

1. Egypte (24e)
2. Sénégal (27e)
3. RDC (28e)
4. Tunisie (34e)
5. Cameroun (36e)
6. Nigeria (39e)
7. Burkina Faso (44e)
8. Algérie (48e)
9. Ghana (50e)
10. Côte d’Ivoire (56e)
11. Mali (59e)
12. Maroc (60e)
13. Afrique du Sud (64e)
14. Guinée (66e)
15. Ouganda (74e)
16. Mauritanie (81e)
17. Sierra Leone (83e)
18. Kenya (84e)
19. Guinée-Bissau (85e)
20. Congo (86e)

- Le classement complet de la FIFA


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche