Madagascar - Malawi
FIFA : le calme plat… Madagascar bondit, le Malawi s’enfonce
En raison du faible nombre de matchs internationaux au programme, le classement FIFA du mois de mai ne connaît pas de changement significatif avec le Brésil qui reste leader mondial et l’Egypte numéro un sur le continent africain. Hors Top 100, à signaler la belle hausse de Madagascar et la chute du Malawi.

La FIFA a dévoilé ce jeudi son classement mensuel des nations pour le mois de mai. Un coup pour rien pourrait-on dire puisque seuls 7 matchs internationaux avaient lieu ce mois-ci, dont les éliminatoires du CHAN 2018 pour six sélections africaines. Par conséquent, aucun changement ou presque à signaler puisqu’il faut descendre au 24e rang mondial pour trouver trace d’un mouvement avec la Slovaquie, qui perd une place. Niveau africain, personne ne bouge jusqu’à la Libye, désormais 90e nation mondiale après avoir gagné une place au détriment de la Mauritanie.

Les podiums demeurent inchangés avec Brésil-Argentine-Allemagne sur le toit du monde et Egypte-Sénégal-Cameroun au sommet de l’Afrique. Avec neuf places de gagnées, Madagascar (111e) signe la meilleure progression du mois, et le Malawi (114e) enregistre la pire chute en perdant 14 rangs. Pas davantage de changements à attendre lors de la prochaine édition du classement, le 1er juin.

- Le top 10 mondial

1. Brésil
2. Argentine
3. Allemagne
4. Chili
5. Colombie
6. France
7. Belgique
8. Portugal
9. Suisse
10. Espagne

- Le top 20 africain

1. Egypte (19e)
2. Sénégal (30e)
3. Cameroun (33e)
4. Burkina Faso (35e)
5. Nigeria (40e)
6. RDC (41e)
7. Tunisie (42e)
8. Ghana (45e)
9. Côte d’Ivoire (48e)
10. Maroc (53e)
11. Algérie (54e)
12. Afrique du Sud (64e)
13. Mali (69e)
14. Guinée (71e)
15. Ouganda (72e)
16. Kenya (78e)
17. Cap Vert (82e)
18. Bénin (83e)
19. Gabon (84e)
20. Congo (84e)

- Le classement complet de la FIFA


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Madagascar




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche