Archives : Août 2003

   

D’après le Procureur de la république française, le footballeur camerounais Marc-Vivien Foé serait décédé d’une arythmie cardiaque imputée à une somme d’efforts qui s’inscrit dans la durée. Une déclaration pour le moins mystérieuse qui laisse on ne peut plus perplexe. Le Dr camerounais Armand Nghemkap, spécialiste en médecine et biologie du sport, nous livre sa version du drame. - Jeudi 14 Août 2003


Voici un mois que Marc Vivien FOE est décédé mais jusqu’à ce jour, questions et interrogations sont restées sans réponse. Comment un athlète réputé pour être une force de la nature, bénéficiant des soins médicaux poussés a pu, à 28 ans, laisser sa vie sur un terrain de football ? - Jeudi 14 Août 2003

Archives de juillet 2003 Archives de septembre 2003

Toutes les archives brèves




 
en bref

zoom



derniers articles

recherche