Cameroun - Espagne - Justice
Justice : Eto’o rattrapé par son passé ?
Le parquet espagnol a requis dix ans et demi de prison et 14 millions d’euros d’amende à l’encontre de Samuel Eto’o, accusé de fraude fiscale concernant les revenus issus des droits à l’image lorsqu’il évoluait au Barça.

Comme Lionel Messi ou Neymar, Samuel Eto’o se retrouve dans le viseur de la justice espagnole. D’après le quotidien El Pais, le parquet a requis une peine de 10 ans et demi d’emprisonnement et une amende de 14 millions d’euros à l’encontre du Camerounais de 35 ans. L’attaquant d’Antalyaspor est accusé d’avoir fraudé le fisc à hauteur de 3,46 millions d’euros lorsqu’il portait les couleurs du FC Barcelone (2006-2009).

Le buteur aurait cherché à dissimuler ses revenus issus des droits à l’image en faisant semblant de les céder à deux sociétés (Bulte 2002 et Tradesport). Mais le quadruple Joueur africain de l’année accuse son ancien agent Josep Maria Mesalles, qui encourt les mêmes sanctions, d’avoir réalisé ces manœuvres sans l’en avertir. Ce sera au tribunal de trancher dans cette affaire en suivant ou non les réquisitions du parquet.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche