Sénégal
Kalidou Koulibaly : "montrer que l’on peut être africain et faire partie des meilleurs du monde"
Le manque de considération pour les joueurs africains, le racisme, son choix de jouer pour le Sénégal : Kalidou Koulibaly s’est exprimé sans détour sur de nombreux sujets dimanche lors de son passage au Canal Football Club.

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde, Kalidou Koulibaly vaut aujourd’hui 120 millions d’euros si l’on se fie aux exigences de son président à Naples, Aurelio De Laurentiis. Alors que son club a repoussé des approches de Manchester United estimées à 100 M€, le Sénégalais de 27 ans fait la fierté de l’Afrique. Un rôle donc l’ancien Messin a pleinement conscience, lui qui espère bien casser de vieux préjugés qui conduisent les top clubs européens à sous-estimer les joueurs africains.

"Aujourd’hui, il est rare de voir des internationaux africains jouer dans les meilleurs clubs, je veux montrer à tout le monde que l’on peut être africain et jouer dans les meilleurs clubs du monde, faire partie des meilleurs joueurs du monde. Pour moi c’est source de motivation, ça me pousse à aller de l’avant, pour montrer aux autres que l’on est égaux", a lancé le Lion dimanche auprès du Canal Football Club. Et tant pis pour ceux à qui ça déplaît, à commencer par les petits esprits qui lui ont adressé des cris de singe lors du match contre l’Inter Milan (0-1) le 26 décembre dernier.

"Les yeux de mes parents qui brillent"

"Il y a des gens un peu stupides qui ont fait ces cris-là… Mais derrière il y a aussi des gens bien qui m’ont envoyé des messages. Donc je pense vraiment à ces gens-là, qui me soutiennent, et pas à ces imbéciles qui m’ont fait péter les plombs", a assuré Koulibaly. Ancien international U20 avec l’équipe de France, le natif de Saint-Dié-des-Vosges aurait peut-être pu faire partie du groupe sacré champion du monde en juillet dernier, mais le défenseur n’a aucun regret d’avoir finalement opté pour le pays de ses origines.

"J’ai eu la chance de jouer une Coupe du monde avec les moins de 20 ans, j’ai côtoyé Lacazette, Griezmann... Par la suite, je pense que je n’étais pas au niveau de la sélection française donc je me suis fait un peu oublier. Il a fallu faire un choix et en parlant avec mes proches, j’ai décidé de choisir le Sénégal. En voyant les yeux de mes parents briller, j’ai su que c’était un choix que je ne regretterais jamais", a assuré le roc défensif, qui fait la fierté de son pays.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Sénégal

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche