Algérie - RDC
LDC : le WAC Casablanca en finale !
Dominateur en première période, le Wydad Casablanca a su résister au réveil de l’USM Alger après la pause pour s’imposer 3-1 ce samedi à domicile en demi-finale retour de la Ligue des champions (0-0 à l’aller). Les Marocains sont les premiers qualifiés pour la finale.

Cette fois, c’est la bonne pour le Wydad Casablanca. Eliminés au même stade de l’épreuve la saison passée, les Marocains ont validé leur billet pour la finale de la Ligue des champions en venant à bout de l’USM Alger 3-1 ce samedi à domicile (0-0 à l’aller). Intraitables chez eux dans la compétition, les hommes d’Houcine Ammouta se montraient à la hauteur de leur réputation et dominaient le début de match. L’USMA se contentait de contres incisifs mais personne ne parvenait à couper les centres dans la surface.

Logiquement, le WAC finissait par concrétiser sa supériorité. D’une aile de pigeon, Saidi remettait sur Bencharki qui centrait. Zemmamouche était trop court et El Karti reprenait d’un intérieur du pied à bout portant pour marquer dans le but vide (1-0, 26e). Dans la foulée, Ounajem s’écroulait dans la surface après un contact avec Benmoussa mais l’arbitre ne bronchait pas, provoquant la colère du public. Menée au score, l’USMA réagissait timidement. Darfalou réclamait lui aussi un penalty. Sur corner, la reprise de Chafai passait ensuite à côté du cadre.

L’USMA se réveille trop tard

Les hommes de Paul Put revenaient clairement des vestiaires avec de meilleures intentions et poussaient à proximité de la surface marocaine. Mais Abdellaoui envoyait valser Ounajem et provoquait un coup-franc fatal puisque le Marocain trouvait la tête de Bencharki qui doublait la marque (2-0, 54e). Ce match devenait alors complètement fou avec des occasions de chaque côté. Un nouveau coup de théâtre avait lieu lorsque Attouchi était exclu à l’heure de jeu après avoir perdu ses nerfs, provoquant un début de bagarre générale.

Si El Karti trouvait le haut de la barre, c’est bien l’USMA qui se ruait à l’attaque et dans la foulée, Abdellaoui se rattrapait en réduisant le score après un cafouillage dans la surface (2-1, 67e). En quête d’un but qui leur aurait permis de renverser la vapeur, les visiteurs continuaient à pousser face à un WAC qui tentait de bétonner. Les locaux subissaient mais tenaient bon jusqu’au but libérateur de Bencharki qui s’offrait un doublé avec l’aide de la barre après un petit numéro dans la surface (3-1, 90e+2). Les Marocains se qualifient pour la finale (la 3e de leur histoire après le sacre en 1992 et l’échec en 2011) où ils retrouveront le vainqueur d’Al Ahly-Etoile du Sahel (1-2 à l’aller) qui a lieu dimanche.

- Les compositions de départ :

WAC : Laaroubi – Noussir, Rabeh, Attouchi, Gaddarine – Nakach, Saïdi, El Karti – Ounajem, El Haddad, Bencharki

USM Alger : Zemmamouche – Meftah, Chafai, Abdellaoui, Benmoussa – Benkhemassa, Benguit, Sayoud – Yaya, Darfalou, Meziane


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie


 
matchs chan 2018
Ouganda0-0Côte d'Ivoire
Namibie1-1Zambie
Rwanda0-1Libye
Guinée équatoriale1-3Nigeria
Congo-Brazzaville19:00Angola
Burkina Faso19:00Cameroun

en bref

zoom


lire aussi

recherche