Pan Afrique - Union Européenne
LDC : Porto-Liverpool, version Africa
Le trio Brahimi, Aboubakar (incertain) et Marega d’un côté, le duo Salah-Mané de l’autre. Ce sont deux équipes comptant les Africains les plus en vue du moment qui vont s’affronter ce mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des champions à l’occasion de Porto-Liverpool.

Si une bonne partie du monde aura les yeux rivés sur le choc Real Madrid-PSG ce mercredi, l’autre 8e de finale aller de Ligue des champions programmé ce jour (19h45 GMT) vaut également le détour. En effet, ce FC Porto-Liverpool va mettre aux prises deux des principaux pourvoyeurs africains de la saison en C1. Côté Porto, le trio composé de l’Algérien Yacine Brahimi, du Camerounais Vincent Aboubakar et du Malien Moussa Marega a régalé durant la phase de groupes avec 1 but et une passe décisive pour le Fennec, 5 buts et 2 passes décisives pour le Lion et 2 passes décisives pour l’Aigle.

Brahimi veut stopper Salah

"On s’entend bien en dehors du terrain, et on a la chance que nos bonnes relations se transmettent sur le terrain cette saison", a expliqué Brahimi sur le site de l’UEFA. "Il reste les mois les plus importants de l’année à jouer, et j’espère qu’on pourra aller jusqu’au bout avec mes camarades. Le championnat est notre priorité, nous voulons aussi gagner la Coupe du Portugal et aller le plus loin possible en Champions League. J’espère que nos supporters auront un titre à fêter au mois de mai." Incertain, Aboubakar ne devrait pas être suffisamment remis pour jouer ce soir, tandis que le Ghanéen Abdul Majeed Waris, recruté cet hiver, devrait prendre place sur le banc.

En face, ce sont les habituels feux follets Sadio Mané et Mohamed Salah qui animeront l’attaque des Reds avec éventuellement le Camerounais Joël Matip en défense. Avec 29 buts et 10 passes décisives en 35 matchs, l’Egyptien marche sur l’eau depuis le début de la saison et il va désormais tenter de confirmer dans la vitrine que constitue la phase à élimination directe de la C1. "Il est en train de réaliser une très grande saison. Il est très important pour Liverpool, il a beaucoup d’influence, il marque beaucoup de buts et est très décisif. Il va falloir essayer de l’empêcher de réaliser ce qu’il est en train de réaliser depuis le début de l’année. C’est un très grand joueur, donc à nous de l’empêcher de briller," a résumé Brahimi. Plus facile à dire qu’à faire !


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Union Européenne

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche