Nigeria - Pan Afrique
Le Nigeria prêt à accueillir la CAN 2015
Sondé officieusement par la Confédération africaine de football, le Nigeria s’estime en mesure de pouvoir abriter la CAN 2015 en cas de désistement du Maroc.

Un premier plan B pour la CAF ? Alors que l’Afrique du Sud ou encore l’Algérie ont fait part de leur refus d’organiser la CAN 2015 en urgence en cas de désistement final du Maroc, le Nigeria s’est dit prêt à recevoir la compétition si les dirigeants de la CAF décidaient de délocaliser cette édition. Seyi Akinwunmi, vice-président de la Fédération nigériane (NFF), a indiqué à la presse locale que son pays était "intéressé".

"La décision ne revient pas seulement à la NFF, mais on nous a demandé et nous avons dit ’oui, pourquoi pas ?’ Je pense que la Commission nationale des sports ou le gouvernement est en train d’étudier la possibilité d’accueillir la CAN", a-t-il fait savoir. Une réaction qui intervient (hasard ou coïncidence ?) au lendemain de l’annonce faite par l’Organisation mondiale de la santé indiquant la fin officielle de l’épidémie d’Ebola au Nigeria, au terme d’une période de 42 jours depuis la confirmation du dernier cas.

La menace Ebola stoppée d’après l’OMS

"L’épidémie a été stoppée au Nigeria. Il s’agit d’une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l’Ebola peut être stoppé", a d’ailleurs indiqué le représentant de l’OMS au Nigeria, Rui Gama Vaz, lors d’une conférence de presse tenue à Abuja. De quoi balayer les craintes de contagion au pays des Super Eagles.

Mais derrière cette proposition, n’y aurait-il pas la volonté pour la NFF de sauver une sélection aux abois ? Mal embarqués dans les éliminatoires de la CAN 2015, les Nigérians ne sont que 3es du groupe A à deux journées du terme et ne comptabilisent qu’une seule victoire. Si l’organisation revenait finalement au Nigeria, ils auraient alors la possibilité de défendre leur titre, devenant de fait le pays hôte de la compétition...


*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles Afrik-Foot, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Nigeria




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com