Algérie - Grande-Bretagne
Leicester : Vardy et Puel referment l’épisode Mahrez
Anéanti après son transfert avorté à Manchester City et auteur d’une grève de l’entraînement, Riyad Mahrez a repris avec Leicester il y a 15 jours. Le coéquipier de l’Algérien Jamie Vardy et son entraîneur Claude Puel viennent de clore ce dossier.

Les dernières semaines ont été particulièrement tendues du côté de Leicester. Abattu après son transfert avorté à Manchester City, Riyad Mahrez a séché plusieurs séances d’entraînement avant de revenir à de meilleurs sentiments. Coéquipier de l’Algérien, Jamie Vardy a raconté que l’ancien Havrais a ensuite pris la parole devant le groupe pour crever l’abcès.

"Il est revenu, il nous a mis dans le vestiaire, il a expliqué la situation. C’est Riyad qui a voulu la réunion et a rassemblé tout le monde dans le vestiaire à huis clos entre nous. Avec le vestiaire que nous avons, on est un groupe très soudé", a assuré l’Anglais au micro de Sky Sports. "Ce qui est fait est fait. L’offre est arrivée, elle a été refusée, et vous pouvez comprendre sa déception, mais pendant qu’il n’était pas là, nous devions aller de l’avant, nous sommes tous des professionnels et nous devions jouer sans lui, que ce soit lorsqu’il est blessé ou sur le banc, alors nous nous sommes concentrés sur les matchs."

Cet épisode appartient donc désormais au passé, comme l’avait déjà affirmé l’entraîneur des Foxes, Claude Puel, quelques jours plus tôt. "C’est derrière nous. Riyad est revenu en pleine forme et c’est une bonne chose pour nous évidemment. Les supporters l’ont bien soutenu et c’est important de rester sur de bonnes sensations pour l’avenir. (…) Mahrez aime l’équipe, les supporters et le club", a assuré le technicien français. Depuis son retour, le Fennec est entré en jeu contre Manchester City (1-5) avant de débuter contre Sheffield Utd (1-0) en Cup. Le début du retour à la normale.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche