Belgique - France - Maroc
Maroc : El Ghanassy, une chance pour le Mondial 2018 ?
International belge, le Nantais Yassine El Ghanassy a été contacté par le sélectionneur du Maroc Hervé Renard qui garde un œil sur lui en vue du Mondial 2018. Mais la perspective de voir le Canari en Russie avec les Lions de l’Atlas en juin prochain demeure peu probable pour plusieurs raisons.

Recruté l’été dernier, Yassine El Ghanassy effectue des débuts mitigés avec le FC Nantes, mais le milieu offensif de 27 ans reste sur deux matchs comme titulaire et commence peu à peu à se faire sa place. C’est pourquoi le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, garde un œil sur lui. Interrogé par la radio Hitwest, le natif de La Louvière a révélé que le technicien français l’a appelé et lui a expliqué qu’il avait une chance de jouer le Mondial 2018 avec le pays de ses origines en cas de bonne seconde partie de saison avec les Canaris. Cette perspective semble plaire à l’intéressé dont le coeur a longtemps balancé entre les deux sélections.

Après avoir défendu les couleurs du Royaume en U20, El Ghanassy avait opté pour la Belgique. Il compte deux sélections en A avec les Diables Rouges remontant à 2011 mais il s’agissait de simples matchs amicaux. En revanche, les règlements de la FIFA ne prévoient normalement qu’un seul changement de nationalité sportive par carrière, c’est ce point qui risque de poser problème dans le cas du Nantais...

Quand El Ghanassy snobait le Maroc

Et puis d’un point de vue purement sportif, El Ghanassy devrait encore hausser considérablement son niveau pour décrocher sa place parmi les 23 alors que les Lions de l’Atlas regorgent déjà de talents dans son secteur de jeu (Belhanda, Boussoufa, Ziyech, Boufal, Harit, Fajr…). Sans compter que les supporters marocains n’apprécieraient pas forcément le retour d’un joueur qui leur a clairement tourné le dos en 2010.

"Je choisis la Belgique. Éric Gerets (le nouvel entraîneur du Maroc à l’époque, ndlr) ne m’a pas appelé. J’ai parlé avec mon père, qui a été international marocain, avec la Fédération marocaine, mais je n’ai pas été convaincu... Je sens que j’ai plus de perspectives en Belgique. J’ai joué quelques matchs avec les Espoirs du Maroc, mais le niveau n’était pas impressionnant et l’organisation n’était pas bonne. Francky Dury (son entraîneur de l’époque, ndlr) préférait aussi que je choisisse les Diables, pour ne pas que j’ai toujours à faire le voyage en Afrique", expliquait alors le Canari dans des propos retrouvés par le site Mountakhab.net. Beaucoup d’obstacles donc…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Belgique




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche