RDC - Tunisie
"Mauvais perdant !" : le TP Mazembe répond au Club Africain
Balayé 8-0 par le TP Mazembe samedi, le Club Africain a sous-entendu que le club congolais a pu droguer ses joueurs avant la rencontre. Mises à mal par les premières analyses médicales, ces insinuations ont valu aux Tunisiens une réponse musclée de la part des Corbeaux de Lubumbashi.

La victoire historique du TP Mazembe face au Club Africain (8-0) samedi en phase de groupes de la Ligue des champions continue décidément de faire couler beaucoup d’encre ! Dimanche, la formation de Tunis a créé la polémique en annonçant que ses joueurs vont se soumettre à une visite médicale afin de s’assurer qu’aucun élément anormal n’a perturbé leur état physique ou mental à Kamalondo.

Même s’il n’était pas directement accusé d’empoisonnement, le TP Mazembe pouvait évidemment se sentir visé. Et pourtant, les premiers résultats des analyses médicales n’ont rien démontré d’anormal. Outrés d’être ainsi pointés du doigt, les Corbeaux de Lubumbashi ont décidé de prendre la parole pour dénoncer l’attitude de leur adversaire.

Le Club Africain avait amené ses vivres

"Le Club Africain accuse le TPM d’avoir intoxiqué ses joueurs en injectant des substances dans leur nourriture. L’accusateur est secrétaire général du club. Mais cette grossière prise de position n’a pas empêché le coach tunisien Ellili de rendre son tablier et de quitter ce bateau à la dérive", a taclé le directeur sportif du TPM, Frédéric Kitengie, sur Twitter, avant d’expliquer que tout empoisonnement était impossible. "Le Club Africain a choisi son hôtel (le réputé Grand Karavia) et est venu avec sa nourriture, son eau et son cuisinier. Le match est passé en direct à la télévision. Mauvais Perdant", a encore ajouté Kitengie.

Sur son site officiel, le TPM a lui aussi réglé ses comptes avec le club de Bab Jedid : "Savoir accepter une défaite fait également la grandeur d’un club. Maintenant que le Club Africain est rendu confus par les résultats de ces analyses, si l’on sent tient au règlement de la compétition, le club de Tunis qui a saisi la CAF sera lourdement sanctionné financièrement. A lui d’avoir, au match retour, un comportement fair-play et une prestation sur le terrain digne de son passé". Rendez-vous le 12 février à Tunis.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


RDC

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche