Cameroun - France
Mercato : libre, Eto’o fait le point sur son avenir
Libre de tout contrat après avoir résilié son bail avec Konyaspor, Samuel Eto’o a confirmé qu’il se verrait bien rebondir en Ligue 1 française. Le Camerounais de 37 ans se donne encore deux ans avant de raccrocher les crampons.

Comme une autre légende du football africain, Yaya Touré, Samuel Eto’o se retrouve libre cet été. Et malgré ses 37 printemps, l’attaquant conserve une belle cote sur le marché des transferts après avoir résilié son contrat avec Konyaspor. Dragué par le Nîmes Olympique, l’ancien international camerounais a aussi été approché par Lens sans que ces contacts n’aboutissent.

Malgré tout, l’intéressé se verrait bien rebondir en France, un championnat où il n’a encore jamais évolué. "Si je vous dis que je ne parle pas avec certains clubs français, ce serait vous mentir, vu qu’à travers mon avocat, je me suis exprimé en disant que j’étais ouvert à écouter les offres qui venaient de la France. Nous avons des offres. Nous allons voir ce qui me convient le mieux, pour la fin de ma carrière, et je ferai mon choix", a précisé le buteur sur les ondes de RFI. "Pour nous, Camerounais, Africains et francophones, la France est un pays de référence. (…) Plus jeune, c’était un rêve que j’avais d’évoluer en France. Cela ne s’est pas fait. Si cette occasion se présente, je serais là, sinon je serais toujours heureux."

S’il ne se fait pas trop d’illusions sur ses chances de signer au PSG, son club de cœur, l’ancien Lion a en revanche une exigence : "mon objectif premier est de jouer en première division", a rappelé Eto’o, qui remet l’heure de la retraite à plus tard. "Moi, ce que je veux, c’est continuer à jouer au football. Je veux jouer encore deux saisons et puis arrêter ma carrière et commencer une nouvelle vie", a lancé l’ancien Barcelonais. Avis aux amateurs !


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Cameroun

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche