Brésil - Maroc
Mercato : Rivaldo dans le staff d’un club de D3 au Maroc !
Club de D3 marocaine, le Chabab Mohammédia a annoncé ce jeudi l’arrivée du Ballon d’Or brésilien 1999 Rivaldo dans son encadrement technique !

Entre Rivaldo et l’Afrique, le courant passe décidément bien ! Après une pige à Kabuscorp (Angola) en 2012 durant ses dernières années en tant que joueur, l’ancienne gloire de la sélection brésilienne retrouve le continent, cette fois en tant que membre du staff.

A la surprise générale, le Sporting Club Chabab Mohammédia qui évolue en D3 marocaine a annoncé ce jeudi l’arrivée du Ballon d’Or 1999 en tant que conseiller technique. Avec l’ancien attaquant du Barça et du Milan AC, la formation présidée par Hicham Aït Manna entend frapper fort puisque le dirigeant ambitionne de redonner ses lettres de noblesse au club sacré champion du Maroc en 1980 et vainqueur de deux Coupes du Trône dans les années 1970.

Rivaldo fan du Maroc

A noter que Rivaldo semble avoir une affection particulière pour le Royaume chérifien où il a séjourné à plusieurs reprises ces derniers mois. On l’a aussi vu poser avec un maillot des Lions de l’Atlas sur le dos aux côtés de Diego Maradona avant le Mondial 2018. Rien n’a filtré sur le salaire du Brésilien mais on l’imagine à la mesure de sa notoriété...

Avec 74 sélections (34 buts), un sacre en Coupe du monde, une Ligue des champions de l’UEFA et plus de 1 000 matchs en pro à son actif, l’homme de 46 ans aura beaucoup d’expérience à apporter. En attendant un rôle encore plus important à l’avenir ? C’est possible puisque le site Lionsdelatlas.net affirme qu’une source au sein du club a confié que l’Auriverde pourrait devenir l’entraîneur principal du club la saison prochaine. Quoi qu’il arrive, le Chabab Mohammédia est déjà certain de bénéficier d’un sacré coup de projecteur.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Brésil

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche