France - Italie - Maroc - Union Européenne - Vidéos
Monaco-Juve : invité surprise, Dirar a assuré mais pas suffi
Titulaire surprise face à la Juventus Turin (0-2) ce mercredi, Nabil Dirar n’a pas pu empêcher la défaite de l’AS Monaco en demi-finale aller de la Ligue des champions, mais le Marocain a livré une prestation de qualité avec notamment trois excellents centres en début de match.

Régulièrement aligné ces dernières semaines en raison du calendrier démentiel de l’AS Monaco, Nabil Dirar a profité du forfait (diplomatique ? Certains évoquent une sanction disciplinaire…) de dernière minute de Benjamin Mendy pour débuter la demi-finale aller de Ligue des champions contre la Juventus Turin (0-2) au poste de latéral droit mercredi. Titulaire surprise, le Marocain avait sorti son habit de gala pour ce grand rendez-vous, s’imposant comme l’un des meilleurs Monégasques, voire le meilleur.

Pour preuve, le Lion de l’Atlas s’est retrouvé à la baguette, comme dernier passeur, sur trois des principales occasions de l’ASM en première période après une entame compliquée. Dans la foulée d’un corner, il sert Mbappé dont la tête meurt sur Buffon. Après une récupération, le numéro 7 centre encore pour la jeune pépite qui bute à nouveau sur le portier italien. Puis il signe un nouveau centre pour Falcao dont la tête est encore détournée par le dernier rempart !

Un match courageux

En plus de cette succession de caviars, le natif de Casablanca n’a pas démérité défensivement avec 7 duels remportés à l’image de sa bonne prise sur Alex Sandro en début de match ou encore de son retour devant Higuain lors du second acte. La responsabilité du taulier de 31 ans n’est pas directement engagée sur les buts, même si, occupé à marquer Mandzukic, il est trop court pour contrer Higuain sur le premier puis hors du coup sur le second.

Touché à l’arcade dans un duel avec Alex Sandro, le courageux marocain a passé quelques instants au bord du terrain à l’heure de jeu avant de terminer avec un bandage autour du crane. Bien que plus discret en seconde période, le fidèle lieutenant de Leonardo Jardim aura (bien) fait ce qu’il a pu.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


France




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche