Algérie - Nigeria
Mondial 2018 : Algérie-Nigeria, ça va tourner !
Déjà éliminée, l’Algérie achève les éliminatoires du Mondial 2018 par la réception du Nigeria ce vendredi à 19h30 GMT. Alors que les Super Eagles sont eux déjà qualifiés, les deux sélections vont afficher un visage remanié.

Enfin le sursaut d’orgueil pour l’Algérie ? Avec une élimination déjà entérinée et seulement un point récolté en 5 matchs, les Fennecs ont fait bien pâle figure dans ces qualifications au Mondial 2018. Mais, avec leur nouveau sélectionneur Rabah Madjer sur le banc, les Verts ont l’occasion de lancer la nouvelle ère en achevant les éliminatoires sur une bonne note ce vendredi devant leur public à Constantine (19h30 GMT) face au Nigeria, déjà qualifié.

Face à l’une des meilleures équipes africaines du moment, les Algériens vont se présenter avec un visage très remanié. Pas tant par choix qu’en raison des nombreux forfaits. Tout titulaires potentiels, Faouzi Ghoulam, Youcef Attal et Ramy Bensebaïni en défense, Nabil Bentaleb au milieu de terrain et Hilal Soudani en attaque ont déclaré forfait sur blessure. Du coup, hormis le trio Mahrez-Slimani-Brahimi en attaque, il faut s’attendre à du changement avec notamment les titularisations du gardien Chaouchi, plus aligné en sélection depuis le Mondial 2010, de Nessakh, Ferhat ou encore Bennacer.

"Après tout ce qu’elle a enduré au cours des derniers mois, la sélection algérienne est en pleine phase de doute. Je pense qu’une victoire contre le Nigeria lui ferait le plus grand bien sur le plan psychologique, tout en ramenant une certaine confiance, pas uniquement chez les joueurs, mais aussi entre le groupe et ses supporters," a souligné Madjer.

Le Nigeria toujours motivé

En face, pour contrarier les plans du Ballon d’Or Africain 1987, se dressera un Nigeria qui va lui aussi se présenter avec un onze inhabituel, la faute là aussi à six blessures recensées dans le nid des Super Eagles. Obi Mikel, Ighalo, Onazi : tous devraient être ménagés, tandis que Victor Moses et Elderson Echiejile n’ont pas été convoqués en raison d’une blessure. Mais pas question pour autant de prendre ce match par-dessus la jambe pour le champion d’Afrique 2013, premier qualifié africain pour le Mondial 2018 et jusqu’à présent auteur d’un quasi sans-faute (13 points en 5 matchs).

"Nous avons déjà notre billet mais nous avons préparé ce match de la même façon que nous avons préparé les matchs précédents dans ces éliminatoires", a assuré le sélectionneur Gernot Rohr. "On ne veut pas perdre un seul match et on entrera sur le terrain pour chercher la victoire. Les matchs entre le Nigeria et l’Algérie sont toujours spéciaux, et nous ne prenons pas les choses pour acquises", a ajouté le capitaine Obi Mikel. Sans compter que les habituels remplaçants auront à cœur de briller pour montrer qu’ils méritent leur place parmi les 23 pour la Russie. Sans enjeux donc, mais pas sans intérêt cette affiche.

- Les compositions de départ :

Algérie : Chaouchi - Mandi, Cadamuro, Chafaï, Nessakh – Ferhat, Medjani, Bennacer - Mahrez, Slimani Brahimi

Nigeria : Ezenwa - Shehu, Balogun, Ekong, Aina - Ogu, Etebo, Ndidi – Iheanacho, Nwakeme, Iwobi


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Algérie




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche