Côte d’Ivoire - Gabon - Mali - Maroc
Mondial 2018 : CIV et Maroc pour confirmer, Mali et Gabon au bord du KO
Engagée dans un duel à distance avec le Maroc, la Côte d’Ivoire, en tête du groupe C des éliminatoires du Mondial 2018, accueille le Gabon ce mardi lors de la 4e journée, pendant que les Lions de l’Atlas se rendent au Mali. Gabonais et Maliens se trouvent en revanche à deux pas de l’élimination.

La 3e journée des éliminatoires du Mondial 2018 a permis d’établir la hiérarchie dans un groupe C jusque-là plutôt homogène. La Côte d’Ivoire, leader après sa démonstration au Gabon (3-0), et le Maroc, auteur d’un récital face au Mali (6-0), sont partis pour se disputer le ticket qualificatif pour la Russie. C’est forts de deux points d’avance sur les Lions de l’Atlas et du soutien de leur public que les Eléphants vont tenter de confirmer face au Gabon ce mardi à Bouaké (17h30 GMT).

S’ils réitèrent leur performance de l’aller, les champions d’Afrique 2015 ne devraient pas être gênés par des Panthères avec qui il y avait clairement une classe d’écart. Mais gare à l’excès de confiance. "Nous ne dormons pas sur nos lauriers et nous conservons tout notre sérieux et notre application pour le match à Bouaké. L’erreur serait de croire que parce que nous venons de les battre il y a trois jours ce sera facile", a souligné le latéral droit Serge Aurier sur le site de la CAF. Toujours privés de Pierre-Emerick Aubameyang et Didier Ndong, les Gabonais seraient en revanche officiellement éliminées en cas de nouveau revers.

Hécatombe en défense, moral à 0, grève des supporters au Mali

Il en sera de même pour le Mali s’il s’incline encore face au Maroc à Bamako (19h GMT). Assommés 6-0 à l’aller, les hommes d’Alain Giresse risquent d’avoir beaucoup de mal à s’en remettre surtout que Bakaye Dibassy et Mohamed Konaté seront suspendus après leur exclusion de l’aller et affaibliront un peu plus une défense déjà privée de Salif Coulibaly et Ousmane Coulibaly. Plus haut, Tongo Doumbia et Abdoulaye Diaby garnissent l’infirmerie. Pour ne rien arranger, le Congrès National des Supporters des Aigles du Mali (CNASAM) a fait savoir qu’il boycottera le match et en fera de même tant que Giresse sera en poste…

Côté marocain, seule la victoire importera malgré les absences de Younès Belhanda, titulaire à l’aller, à la création et de l’attaquant Aziz Bouhaddouz. "Malgré un super résultat lors du match aller, on est un peu sous pression parce que la Côte d’Ivoire s’est imposée devant le Gabon. Les choses sont donc très claires et simples. La victoire devant le Mali est impérative", a affirmé le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard. "Comme c’était le cas vendredi dernier à Rabat, il va falloir répondre présent et être solides, entreprenants et déterminés et nous ne devrons par nous contenter d’attendre nos adversaires." C’est donc en conquérant que le Maroc doit se présenter à Bamako !

Le classement : 1. Côte d’Ivoire, 7 pts (+5). 2. Maroc, 5 pts (+6). 3. Gabon, 2 pts (-3). 4. Mali, 1 pt (-8)

- Le programme de la 4e journée des éliminatoires (horaires en temps universel)

Mardi 5 septembre

(gr.E) Congo – Ghana (Brazzaville, 14h30)
(gr.D) Afrique du Sud – Cap Vert (Durban, 17h00)
(gr.C) Côte d’Ivoire – Gabon (Bouaké, 17h30)
(gr.A) RD Congo – Tunisie (Kinshasa, 17h30)
(gr.D) Burkina Faso – Sénégal (Ouagadougou, 18h00)
(gr.E) Egypte – Ouganda (Alexandrie, 18h00)
(gr.C) Mali – Maroc (Bamako, 19h00)
(gr.B) Algérie – Zambie (Constantine, 19h30)

Lundi 4 septembre

(gr.B) Cameroun 1–1 Nigeria (Yaoundé)
(gr.A) Libye 1–0 Guinée (Monastir)


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Côte d’Ivoire




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche