Côte d’Ivoire - Gabon - Vidéos
Mondial 2018 : la Côte d’Ivoire se saborde
En gros manque d’efficacité, la Côte d’Ivoire s’est laissée surprendre par le Gabon (1-2) ce mardi à Bouaké dans les éliminatoires du Mondial 2018. Les Eléphants laissent l’opportunité au Maroc, en déplacement au Mali, de s’emparer des commandes de la poule…

La Côte d’Ivoire joue avec le feu ! Auteurs d’une belle victoire à l’aller samedi à Libreville (3-0), les Eléphants ont tout gâché en se laissant surprendre à domicile par le Gabon ce mardi à Bouaké (1-2) dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018. Du coup, le Maroc, qui suit à deux points, a l’occasion de dépasser le champion d’Afrique 2015 en tête du groupe en cas de victoire au Mali. De son côté, le Gabon reprend un mince espoir et revient à deux unités des Eléphants.

Sur la lancée de l’aller, les locaux mettaient la pression d’entrée dans le camp adverse, mais les Gabonais résistaient bien et repoussaient le danger. En contre, les hommes de José Antonio Camacho faisaient en plus mouche dès leur première occasion. Lancé en profondeur par Lemina, Meye ajustait Gbohouo dans la stupeur générale (0-1, 19e)... Les Eléphants continuaient de pousser mais échouaient sur une triple occasion : Gervinho butait sur le gardien adverse. Gradel reprenait mais sa frappe heurtait un défenseur puis il trouvait à nouveau le portier Bitseki sur sa route !

Les Eléphants ont tout essayé

En confiance, les Gabonais glaçaient définitivement Bouaké lorsque Lemina doublait le score d’une frappe imparable de l’extérieur de la surface (0-2, 29e). Quel régal ! Derrière, les locaux avaient encore une opportunité mais la tête puissante de Bailly passait à côté. Juste avant la pause, Palun était exclu et laissait les Panthères à dix après une charge sur Gervinho (45e+3). Consécutif à la faute, le coup-franc de Kalou frôlait le poteau adverse.

Trop imprécis, les hommes de Marc Wilmots ne parvenaient pas à se montrer bien dangereux au retour des vestiaires. Mais le technicien belge avait du nez en lançant Cornet. Quelques minutes après son entrée en jeu, le Lyonnais profitait d’un excellent service de Seri pour ajuster Bitseki (1-2, 57e). Dans la foulée, le gardien gabonais sauvait en deux temps une tentative de lob de Kessié. Tirs, centres, têtes, accrochages… Il y avait le feu sur le but gabonais mais les Ivoiriens ne parvenaient pas à faire mouche. Un penalty semblait notamment injustement refusé à Seri, taclé par Ecuele Manga dans la surface. Potentiellement dépassée par le Maroc dans quelques heures, la Côte d’Ivoire risque de regretter cette contre-performance…

- Les compositions de départ :

Côte d’Ivoire : Gbohouo – Aurier, Kanon, Bailly, A. Traoré - Kessié, Seri – Gervinho, Kalou, Gradel - Doumbia

Gabon : Bitseki – Palun, Appindangoyé, Ecuélé, Assoumou – Lemina, Nzambe, Tandjigora – Autchanga, Meye, Bouanga

- Le classement :


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Côte d’Ivoire




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche