Gabon - International - Pan Afrique - Soudan
Mondial 2018 : Le Gabon diminué mais ambitieux, la Zambie méfiante
Le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018 débute ce mercredi. Malgré le forfait de dernière minute de Pierre-Emerick Aubameyang, le Gabon ne manque pas d’ambition et va tenter de s’imposer au Mozambique afin de plier l’affaire dès le match aller. L’affiche entre le Soudan et la Zambie s’annonce plus indécise.

Place aux choses sérieuses. Après un premier écrémage, les grandes explications débutent ce mercredi avec l’entrée en lice des sélections phares du continent dans les éliminatoires du Mondial 2018. Pays hôte de la prochaine CAN, le Gabon aura également l’honneur de donner le coup d’envoi de cette nouvelle étape, à 17H GMT. Les Panthères sont en déplacement à Maputo pour y défier le Mozambique.

Alors qu’elles n’ont plus disputé de match officiel depuis la CAN 2015, bouclée par une décevante élimination au premier tour, les Panthères tenteront de faire le plus dur avant la manche retour, programmée samedi à Libreville. Et d’assurer ainsi leur billet pour la phase de groupes des éliminatoires. Malick Evouna a d’ailleurs promis de "revenir au pays avec la victoire. Faire deux bons matches, terminer sur de bonnes notes et nous mettre en confiance pour la phase de poules."

Mercredi 11 novembre

- 17H GMT, Mozambique – Gabon, à Maputo

- 17H GMT, Soudan – Zambie, à Karima

Duo Ndong-Lemina

Mais l’optimisme a laissé place à l’inquiétude ces dernières heures. Outre les absences connues de longue date de Bruno Ecuele Manga et Yrondu Musavu King en charnière centrale, le sélectionneur Jorge Costa devra également se passer de son arme offensive numéro un et capitaine : Pierre-Emerick Aubameyang. Actuel meilleur buteur en Europe, l’ancien Stéphanois souffre d’une élongation et a été contraint de déclarer forfait à quelques heures du match.

De quoi faire naître quelques doutes même si Daniel Cousin, le manager général de la sélection, appelle à "faire confiance à ceux qui vont remplacer les blessés". Concernant les bonnes nouvelles, Jorge Costa pourra notamment compter sur le retour de Didier Ibrahim Ndong en sélection. En pleine bourre avec Lorient, l’ancien pensionnaire du CS Sfaxien étrennera son duo avec Mario Lemina dans l’entrejeu.

Le Soudan revanchard

Au même moment, le Soudan et la Zambie vont en découdre à Karima, au Nord de Khartoum. Un duel en forme de passation de pouvoir pour des Chipolopolo en perte de vitesse depuis leur sacre à la CAN 2012 et le départ d’Hervé Renard. Les coéquipiers de Rainford Kalaba devront batailler pour franchir le premier obstacle, incarné par un adversaire en pleine progression, qui les avait d’ailleurs défaits lors des éliminatoires du précédent Mondial (avant que le résultat ne soit inversé sur tapis vert).

Formée en grande partie par les joueurs d’Al Hilal et Al Merreikh, demi-finalistes de la Ligue des champions, la sélection soudanaise et Modather Al Tayeb "Karika", postulant au titre de meilleur joueur africain de l’année, promettent de leur donner bien du fil à retordre.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Gabon




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche